Guerre 14-18 : Carnet de Poilu – Page 32 – 33

Carnet tenu par Delesalle G., lors de la guerre 14-18.
page 32 et 33 sur 40

 Lien vers les pages 30 et 31  –  Lien vers les pages 34 et 35.

page 32-33

Lien vers les pages 30 et 31  –  Lien vers les pages 34 et 35.

Page 32 (gauche)Page 33 (droite)
Je le retrouve dans les environs de
Ham et j'apprends que je suis
versé à la 8ème Cie. Tout le long
de la route, tout est détruit, c'est
honteux de voir les dégâts commis.
Jusqu'au 3 avril nous cantonnons
à Villers St Christophe, les 4,5,6
à Buchoire, le 2 à Ognes. pendant
mon séjour dans le village qui n'a
presque pas été abîmé, je suis chargé
du ravitaillement de la population civile.
Le 3 mai, nous quittons Ogne pour être
xxxx à Travercy, près de La Fère, à
faire des tranchées. Nous campons, sous
la tente, abrités par des branches d'arbres
que les boches ont abattues. Le 8 à minuit
nous quittons le camp pour revenir. Passe
une nuit à Maretz, le 9 à Tirelefesse
près de Noyon. Le 13, embarquement
en auto pour cantonner une nuit
à Times près de Soissons.
Le 14 mai, je suis désigné pour prendre
les fonctions de major de cantonnement
à Cuissy et Geny, situé à proximité du
chemins des dames. Les hommes sont
logés dans des grottes car la plupart des
maisons sont abîmées par les bombardements.
J'éprouve beaucoup de difficultés
pour établir le cantonnement. La
nuit du 1er au 2 juin, nous recevons
un obus dans la cour, un cheval
se tue. C'est grâce à notre abris si
nous ne sommes pas touchés. Les murs et
la porte sont criblés de trous
par les éclats. Presque journellement
le ravin est bombardé.

Lien vers les pages 30 et 31  –  Lien vers les pages 34 et 35.

Copyright - Avril 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources : Archives familiales

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *