1850 – Bonnet / Pailleret : L’histoire de Louis Victor – 2/3

(lignée Bonnet)

L’acte de notoriété date du 13 février 1868, soit 7 ans après la disparition. Il a été établi à la demande du fils afin de remplacer l’acte de consentement pour son mariage. (1)

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

Acte de notoriété -1868

La lecture de l’acte nous apporte quelques éclaircissements sur la disparition de Louis Victor Bonnet. Quatre personnes, résidant à Puteaux, déclarent l’avoir bien connu :

  1. Alexandre S.D (2). Blanchisseur de linge 28, rue des écoles
  2. Alexandre L. Blanchisseur de linge 34, rue des écoles.
  3. Léon N. Marchand de vins 140, rue de Paris.
  4. Jean Louis C. Maréchal-ferrant  10, rue Saint Denis.

Tous les quatre certifient avoir parfaitement connu Louis Victor qui était Voiturier Blanchisseur et résidait au 4, rue Godefroy à Puteaux. (3)

Ils confirment que le 15 février 1861 Louis Victor Bonnet a disparu, soit par un fait accidentel, soit volontairement.

Il est spécifié dans le document que la police a été averti de cette disparition et qu’elle a fait des recherches sans découvrir la cause directe ou indirecte. Ils ne connaissent pas son domicile actuel.

Il est aussi indiqué que sa femme Victoire Virginie Pailleret était placée dans la maison d’aliénés de Saint Denis. Son transfert au dépôt de mendicité de Villers-Cotterêts dans l’Oise n’avait pas encore eu lieu.

 

 Nota :

(1)  Les actes de notoriété existe toujours aujourd’hui (article 71 du code civil) et vise à remplacer, entre autre, un acte de naissance lors d’un mariage. Dans le passé, il  remplaçait un acte de consentement du père ou de la mère, nécessaire à un mariage

(2)  Pour des raisons de confidentialité à l’égard des personnes nommées, les noms ne sont pas diffusés. (Même si cela remonte à 150 ans)

(3)  Le  4, rue Godefroy existe toujours et se situe à environ 100 m de la Seine. serait-il tombé à l’eau ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz