Un acte de décès pas très courant.

En recherchant l’acte de naissance d’un de mes ancêtres, Antonin Decottignies, né à Wasquehal (59) dans les années 1740, j’ai trouvé cet acte de décès très singulier.

Il est assez rare de trouver la cause de la mort d’une petite fille de 8 mois et surtout  lorsqu’il est rédigé d’une manière qui est assez peu courante : selon l’acte, elle est tombée à l’eau, retirée vivante, et inhumée le même jour.

Je vous livre la transcription de l’acte tel qu’il est écrit :
Le premier de septembre 1739 est tombé dans l’eau et retirer vivante
Anne Marie Dupré âgée de huit mois ou environ et inhumé dans
le cimetière de Wasquehal conformément a l’ordonnance de  mr ?????
conseiller au souverain baillage** de Lille en date du jour de septembre
de la dite année, fille de Jacques Philippe et de Marie Jenne 
Joseph Lemaire, lequel a signé et d’Etienne Salomé (?) lequel à déclaré
ne savoir écrire et a mis la marque.
 
Signé
Jacques Philippe Dupret
P. Ternois (?) Pasteur de Wasquehal
Marque d’Étienne Salomé

**Note sur le Bailliage de Lille

En France, sous l’Ancien Régime, mais aussi en Belgique et en Suisse, le terme de « bailliage » désignait à la fois une entité territoriale (circonscription administrative, financière et judiciaire) et la charge d’officier de bailli qui y était liée.

C’était la même institution que la « sénéchaussée »

Le terme de « bailliage » était plus fréquent dans le nord de la France (langue d’oil) avec quelques exceptions notables, comme l’Artois, le Boulonnais, Ponthieu qui étaient qualifiés de sénéchaussées. (source wikipédia)

En janvier 1336 (n.st.), Charles le Bel institua un “bailliage de Lille, Douai et Tournaisis” à la tête duquel fut placé un “souverain bailli” ou “gouverneur”. Le Tournaisis et Mortagne en furent détachés en 1369; et, dès le XVe siècle, au terme d’une évolution rapide, il y eut en fait deux gouvernances: celle de Lille et celle de Douai et Orchies, effectivement présidées par les lieutenants du souverain bailli qui ne jouait plus aucun rôle. Cette situation se maintint jusqu’à la Révolution (source archive du nord)

Jean-Claude ROMON
No tags for this post.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des