Le Village de Bouchon en Picardie.

Bouchon est un petit village situé à mi-chemin entre Amiens et Abbeville, proche de la Somme.  C’est un village très ancien, des archéologues ayant trouvés des traces de vie datant de la préhistoire. Il a la particularité d’avoir vu vivre une grande partie de nos ancêtres, dans la lignée  «Bonnet». Dans l’état actuel de mes recherches, on peut décompter 61 personnes ayant vécues dans ce village entre 1630 et 1883.

carte bouchon


N’existant pas de document au delà de l’année 1599 et jusqu’en 1668 les actes étant en latin et difficilement déchiffrables , mes recherches s’arrêteront cette dernière année-là.

Nos Ancêtres vivaient dans plusieurs villages du secteur. Bouchon est intéressant pour notre généalogie car en 1698 il ne comptait que 198 habitants, ce qui est assez peu. Si l’on compare la liste des noms de familles du village (2) avec celle de notre généalogie (3) on voit que plus de 50% des habitants de ce village étaient des ancêtres de notre famille.

Ayant tous vécus au même endroit pendant 250 ans, de 1630 à 1883, et compte tenu du faible déplacement des  personnes à ces époques, on peut penser que ces familles étaient là depuis fort longtemps. L’histoire de Bouchon est donc étroitement lié à l’histoire de notre famille.

 

Le premier d’entre eux.

Le premier d’entre eux s’appelle Sébastien Tellier. Il serait né en 1630 (4). Son nom apparaît pour la première fois le 26 septembre 1687 sur l’acte de sépulture de son  fils Jacques, décédé a environ 33 ans. Il s’était marié dans le village voisin de Long, le 1er août 1682 avec Marguerite Gamin et était tisserand. 

Décès- Tillier Jacques

  Transcription du document :

Le 26 septembre 1687 Jacques Tellier est mort tisserand
et âgé d’environ trente trois ou trente 4 ans et le 27 enterré
dans le cimetière du dit lieu assisté au convoi de Sébastien
Tellier son père et Marguerite Gamin sa femme lesquels ont signés
Marque de Sébastien Tellier – Marque de Marguerite Gamin

Celle qui quitta Bouchon

Ce fut Noémie Devauchelle qui après son mariage avec Emile Desmarest quitta le village en 1867 pour vivre à Pont-Rémy, un village distant d’une dizaine de Km. Ensuite, Christine Desmarest, leur fille, se maria avec Désiré Caron. Ils se déplaceront vers Les Essart-Le-Roi dans les Yvelines vers 1897. Là ou est née ma grand-mère.

Bouchon est un lieu chargé d’histoire. La préhistoire, les romains (avec le Camp César), la guerre de 100 ans, la révolution, le tout avec des faits historique précis, (archives de la BNF), vécus par notre famille.

 

(2)  Liste des 11 noms des principales familles vivant à Bouchon entre 1668 et 1678 : Auger, Bertoux, Bonnard, Bouchet, Cailly, Duvauchelle, Leclercq, Magnier, Rozes, Tellier, Vincheneux. Cette liste a été relevé sur les registres d’état civil de Bouchon

(3)  Les 6 familles des Ancêtres vivant à Bouchon jusqu’en 1678 : Auger, Bonnard, Duvauchelle, Leclercq, Tellier, Vincheneux

(4) D’après mon estimation Sébastien Tellier serait né vers 1630. Son fils ayant environ 33 ans en 1687, lui serait né en 1654. Cette année là, son père, Sébastien, devait avoir entre 25 et 30 ans, ce qui lui donne 1630 comme estimation pour son année de naissance.

Guerre 14-18 : Carnet de poilu – Page 1

Carnet tenu par Delesalle G. lors de la guerre 14-18.
Page 1 sur 40

 

Né le 13 Août 1875, Gustave Joseph fit son service Militaire de 1896 à 1899. Durant cette période il fut nommé au grade de caporal puis de sergent en 1898.
Lors de l’avis de mobilisation de la Guerre 14-18, il sera affecté au 110ème Régiment d’infanterie à Dunkerque .

C’est à partir de cette date qu’il rédige un carnet de guerre complet de 40 pages : ci dessous la première page

Note sur le mode de transcription :
– Pour plus de confidentialité, le nom des habitants est masqué (xxx)
– En fin de page, pour une bonne compréhension du texte, les phrases sont complétées.
– Les retours à la ligne sont respectés

Lien vers la page 2 et 3

page1

Transcription du texte

 

Page 1
Reçus avis de la mobilisation
le samedi 1er Août 1914 à 5h de
l’après midi. Départ de Lille
pour Dunkerque le lundi
3 Août 1914 à 8h du matin. Versé à
la 23 Ch de dépôt à la caserne
Guilleminot. Repos quelques jours.
Arrivé de 700 hommes versés au
dépôt. Exercice et travaux de
tranchées jusqu’au 28 Août ou
nous partons pour Bergue
Section logés à la brasserie
Clays. Les trains suspendus depuis
5 ou 6 jours entre Lille et Dunkerque
sont rétablis. Le 31 Août, Oscar
vient me voir à Bergue en
auto et repart vers 4h. Son auto
est réquisitionnée en route
par le service de la santé.

Généalogie de la famille : Données générales

Notre généalogie comprend actuellement 1039 ancêtres et remonte pour certaine lignée sur 19 générations, soit jusqu’au XVIème siècle. L’année la plus ancienne étant 1542. Pour les 4 branches de base,  cette généalogie se répartit de la manière suivante :

  • Famille ROMON :                    21 ancêtres
  • Famille BONNET:                  694 ancêtres
  • Famille DELESALLE :             235 ancêtres
  • Famille GARINAND :               89 ancêtres

Illustration De La Fontaine_JPEG_1_1

Illustration de la Fable « Le mulet se vantant de sa généalogie »
de Jean De La Fontaine
[estampe] ([Fumé]) / G. Doré ; Ettling –  source BNF

 0rigine : Pays et région

Notre famille vient essentiellement de 3 pays : la France, l’Espagne et la Belgique.
Pour la France, notre famille provient en grande majorité des départements suivants :

  1. Nord (lignée Delesalle)
  2. Pas de calais (lignée Delesalle)
  3. Somme (lignée Bonnet)
  4. Yonne (lignée Bonnet)
  5. Loire (lignée Garinand)
  6. Rhône (lignée Garinand)
  7. Indre et Loire (lignée Bonnet)
  8. Maine et Loire (lignée Bonnet)
  9. Sarthe (lignée Bonnet)
  10. Haute Garonne (lignée Romon) 

Pour la Belgique, notre famille est issue de la Flandre Occidentale. (lignée Delesalle)
Pour l’Espagne, elle provient de la Province de Valladolid. (Lignée Romon)

 

Actes d’état civil

J’ai pu télécharger un peu plus de 740 actes d’état civil, naissance, mariage ou décès  et les sauvegarder afin de valider la généalogie.
J’ai enregistré 303 mariages, actes majeurs dans une recherche,  le plus ancien ayant eu lieu le 7 février 1611 à Villeneuve l’Archevêque dans l’Yonne entre Constant BLANCHET & Sirette PINARD

Nom de famille

Notre généalogie comporte à ce jour 326 noms de famille différents. Les noms plus utilisés sont :
Pour la lignée Bonnet : Caron, Devauchelle, Tillier, Brailly, Robin, Roux, Verneau, Blanchet, Marchand.
Pour la lignée Delesalle : Delesalle, Montagne

Les métiers

A ce jour, nous dénombrons plus de 160 métiers pour l’ensemble de nos ancêtres. En grande majorité,  il s’agit des métiers de la terre. Ensuite arrive le monde des artisans. Nous trouvons aussi quelques maîtres d’école. Les métiers qui reviennent le plus souvent sont :  Cultivateur, Ouvrier agricole, Laboureur, Vigneron, Tisserand, Cordonnier, Maçon, Fileuse, Meunier, Boulanger.

Objectif de ce Blog

Vieux métierL’objectif de ce Blog est de présenter l’ensemble des recherches généalogiques concernant notre famille, notamment la manière dont vivaient nos ancêtres.

Tout d’abord, la présentation des investigations que j’ai menées pour trouver nos ancêtres et surtout les documents permettant d’entériner mes recherches : les actes d’état civil, actes de Naissance, Mariage ou Décès.

Ensuite, les recherches que j’ai effectuées sur leurs modes de vie, les métiers qu’ils ont exercés, leurs coutumes, etc.

A travers ces diverses investigations, ce Blog retrace donc l’histoire de notre famille.

Jean-Claude ROMON

 

Source photo :  E. Jaubert – Lithographe – Tarbes – 1800 – Source BNF

No tags for this post.
1 8 9 10