Guerre 14-18 : Plan du cimetière Militaire de La Neuvillette – Reims

Guerre 14-18

Plan du cimetière Militaire de la Neuvillette (arrondissement de Reims) où repose mon arrière Grand-père Louis Edmond Bonnet, Mort pour la France.

 

Vous trouverez son histoire sur mon post de février 2015

Document en haute résolution : Double cliquez sur l’image pour lire les détails

 

Jean-Claude

Copyright – Août 2017 –
Reproduction des textes et des photos interdites sans l’autorisation de l’auteur

Note : merci à ma cousine, Marie Christine, pour m’avoir envoyé le document et m’avoir permit de l’assembler et de le publier.


 

Cyberattaques & généalogie : Comment protéger ses données ?

Introduction

En mai 2016,  j’avais abordé le thème des sauvegardes et leurs importances pour nos bases de données généalogiques. (Voir Archives) Mais compte tenu des derniers événements, je reviens sur le sujet.

Récemment, les médias ont largement relayé les attaques de Ransonwares, ces applications qui demandent une rançon. Si les entreprises disposent de compétences informatiques de haut niveau et peuvent se sortir (parfois) de cette situation, ce n’est pas le cas du particulier qui se retrouve fort démuni face à ce type de problème.

Du reste, le gouvernement vient de mettre en place un site de prévention et d’assistance du risque numérique.

Pour un généalogiste, perdre des années de recherche, ses tableaux de bord, ses notes ou la base de données de son logiciel  serait une véritable catastrophe. Une situation qui n’est même pas envisageable !

Le risque

Les cyber-attaques peuvent faire d’importants dégâts, notamment entrer dans votre réseau personnel, s’y propager et par exemple crypter toutes les données qui deviennent alors inaccessibles. Cela vaut pour tous les matériels y compris vos disques durs externes.

En conclusion, si vos sauvegardes sont stockées sur des disques durs, eux-mêmes connectés à votre réseau, vous n’êtes absolument pas protégé.

Ces problèmes de sécurité ne se limitent pas à la détérioration de vos fichiers, mais concerne aussi vos données sensibles, mot de passe des comptes google ou autres qui hébergent  Numéro de Carte de crédit. Le risque s’amplifie avec l’avènement des terminaux mobiles et le développement de la 4G qui ont transformé la façon d’utiliser Internet. La menace est bien réelle, avec pour preuve les mésaventures de certains grands groupes impactés par ces problèmes.

Se préserver de ces attaques passe par deux types d’actions :

  1. D’une manière générale, être un internaute vigilant en prenant quelques mesure très simples.  (Vous trouverez à la fin de l’article une liste de conseils sur ce qu’il faut faire et ne pas faire)
  2. Mettre en réelle sécurité ses données sensibles, l’objet de ce post.

 

Comment mettre en sécurité ses données.

Le seul moyen de mettre en sécurité ses données généalogiques est  de les placer sur un disque dur externe, lui-même déconnecté du réseau.

Le seul point à gérer est la mise à jour de ces données car copier l’intégralité de la base  peut prendre du temps. Si vous décidez de placer d’autres fichiers sensibles comme vos photos personnelles,  l’ensemble est susceptible d’atteindre plusieurs centaines de Go, soit plusieurs heures de transfert, une raison suffisante pour que les sauvegardes ne soient pas faites régulièrement.

Il est donc nécessaire d’utiliser une application pour faire ce travail.  Elle le facilitera en permettant des sauvegardes fiables et rapides. Mais choisir des logiciels de ce type n’est pas toujours facile. Eux-mêmes peuvent contenir des agents indésirables.

Logiciel de sauvegarde Syncbackfree de la société 2brightsparks

Il y a donc lieu d’être très vigilant. Voici comment je procède :

  1. Je ne télécharge jamais de logiciels sur les plateformes de téléchargement.
  2. Je cherche toujours le site source c’est à dire celui de la société qui a conçu le logiciel.
  3. Je vérifie la qualité du site web. Compte tenu des coûts de conception, c’est toujours un gage de sérieux.
  4. Je vérifie les références clients et non pas les avis qui sont souvent sujet à caution.

Personnellement, j’ai choisi** la société : 2brightsparks et leur application Syncback qui existe en version freeware et en français. La mise à jour ne prendra que quelques minutes car seuls les nouveaux fichiers  (modifiés) sont transférés.

 

Vous trouverez ici un didacticiel complet pour paramétrer
le logiciel de sauvegarde SyncBackFree

 

** Je n’ai aucune relation avec cette entreprise. Il s’agit ici d’un simple retour d’expérience et les informations données n’ont rien de contractuelles. Il existe beaucoup d’autres applications, gratuites ou payantes.

Jean Claude ROMON

 

Copyright - Août 2017 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources :
Logiciel de sauvegarde : https://www.2brightsparks.com/
Gestionnaire de mots de passe : https://keepass.fr/
Prévention et assistance : https://www.cybermalveillance.gouv.fr/

Ici, je sors un peu du contexte de la généalogie, mais ayant été, dans le passé, formateur de photographes professionnels sur la photo numérique, j’ai abordé souvent ces problèmes de sécurité. Voici, selon moi les comportements à avoir :

– Ne pas placer sur votre réseau des équipements d’ancienne génération comme Windows XP. Ils ne disposent plus de suivi technique et sont de véritables autoroutes pour les Hackers.

– Faire systématiquement les mises à jour, le mieux étant de les mettre en mode automatique.

– Attention à vos mots de passe. Personnellement, j’utilise un mot de passe comme celui-ci UmHCLs17BDmOMWPjTNiE.  Grâce à un logiciel spécialisé (gratuit) je génère un mot de passe pour chaque inscription sur un site internet. Si un site se fait voler des données, je n’ai aucun risque qu’elles soient utilisées ailleurs puisque l’information est unique.

– Dans un mail (ou Sms), ne jamais cliquer sur un lien (ou télécharger un fichier) si vous n’êtes pas absolument sûr et certain de son origine. (Un exemple : Vous recevez un message de votre banque avec un lien. Ne cliquez pas dessus mais connectez-vous via votre procédure habituelle)

– Etre très prudent lors des connexions WIFI publique.

– Attention avec vos téléphones mobiles. Lorsqu’ils sont connectés à un réseau, ils représentent un point d’entrée peu sécurisé.

– Etre très prudent lors d’installation de logiciel. Préférez toujours les sites d’origines et non les plateformes de téléchargement.

– Suivez les conseils du site site de prévention et d’assistance 

 


 

 

Lignée des Bonnet : La vie de nos ancêtres à Chatenay sur Seine. (77)

Note personnelle : Une pensée pour ma cousine Françoise.

Introduction

Ma nouvelle recherche a démarré en juillet dernier et parmi les ancêtres qui avaient leurs anniversaires ce mois là, J’ai sélectionné Marie-Anne Roux, née le 7 juillet 1762. Elle se trouve dans la lignée de Gaston Bonnet, un de mes grands-pères, et plus particulièrement celle d’Estelle Robillard, la grand-mère paternelle de ce dernier. Marie-Anne se situe, plus loin dans l’arbre généalogique, à 3 générations d’Estelle.

Double cliquez sur l’image pour l’agrandir

Fait peu commun, la majorité des ancêtres d’Estelle Robillard sont originaire de Châtenay sur Seine (Seine et Marne). Le couple le plus ancien de ma généalogie est Nicolas Taveau & Jehanne Desplats qui seraient nés vers 1590. A ce jour*, je comptabilise sur Châtenay, 99 naissances et 34 mariages. Au 17ème siècle, on ne compte pas moins de 13 familles sur un total d’environ 500 habitants. Cela représente une part importante de la population de ce village, on peut donc facilement penser que certaines familles étaient là depuis très longtemps.

Cette localité est donc un des berceaux de la famille. Proche de la capitale, elle est située à environ 70 km au sud-est de Paris.  Nos ancêtres (ceux identifiés dans ma généalogie) ont migré tardivement (vers l’année 1865), en direction de la capitale. Ils ne ressentaient donc pas  le besoin de partir. Mais dans quelles conditions vivaient-ils?  Leur histoire étant étroitement liée à celle de Châtenay sur Seine, une recherche sur ce village devrait nous apprendre plus sur leur vie et leur histoire.

*Beaucoup de branches de cette lignée n’ont pas encore fait l’objet de recherche sur le 17ème siècle. Le nombre d’ancêtres né à Châtenay devrait être beaucoup plus important.

Historique

Ozouf, Leterrier, Images d'histoire CE1 1954_0006_Vercing_torix, Gaulois

Village Gaulois

Avant notre ère Chatenay, ancien nom de Châtenay sur Seine, doit son nom à une forêt de châtaigniers. Le village date d’environ 150 ans av JC. A cette époque, il se trouve sur le territoire des Cenons, un peuple gaulois et se situe à environ 30 km d’Agendicum (Sens), capitale de la région. L’origine des Cenons est incertaine. Certains spécialistes les font venir de Bavière d’autres du nord de l’Europe (Danemark, rives de la Baltique, etc.) Tous s’accordent sur le fait que ce peuple recherchait un climat moins rude et que, vers le 5ème siècle av JC,  les guerriers ont rapidement été suivis par des familles entières et leurs troupeaux.
Certains d’entre eux sont allés en Italie combattre les romains et sont à l’origine de la prise de Rome vers 390 av JC. D’autres se sont sédentarisés sur un territoire qui est aujourd’hui la Seine et Marne et l’Yonne. Ils constituèrent avec les autochtones l’une des tribus de la Gaule. En 53 avant notre ère,  pendant la guerre des Gaules, les Sénons, soutenus par d’autres tribus gauloises se sont soulevés contre César. Celui-ci prévenu à temps, arriva avec ses légions. Les Sénons rendirent les armes mais Chatenay eut à souffrir des cruautés que César fit exercer sur ses habitants. Après la conquête, César installa plusieurs légions qui construisirent un fort** pour défendre la route de chantemerle. (Une route qui reliait Paris aux forts de l’est)
** A l’époque féodale une importante seigneurie fit édifier un château à la place de ce fort.

L’école du 17ème au 19ème siècle

Avant le 17ème siècle les habitants ne recevaient aucune instruction. Quelques privilégiés prenaient des leçons auprès du curé de la paroisse, ce dernier jouissant, comme tous les ecclésiastiques, d’une bonne instruction. Le reste de la population était illettré. Nos ancêtres, Nicolas TAVEAU et son épouse Jehanne DESPLATS ainsi que Jacques BONODET & Jeanne MIGNOY , né  dans les années 1590 n’ont certainement jamais connu l’école.
Après les ordonnances de 1560, l’archevêché de Sens proposa, aux habitants des villages voisins qui le souhaitaient, une instruction. Cela produisit rapidement un nombre important de maîtres d’école et les premières écoles furent créés. Celle de Châtenay fut ouverte en 1610.

Une école primaire : Celle de Château Chalon (Jura) au début du XXème siècle.

Les habitants s’engagèrent à rétribuer le maître d’école pour donner une instruction aux enfants. Les premières rétributions se sont fait avec l’abandon de la jouissance d’une partie de leurs biens communaux ainsi que de quelques boisseaux de grain. La place de maître d’école se donnait via un concours. Les prétendants se présentaient et celui qui chantait le mieux était admis.
L’école comportait une vaste salle. Elle était sombre, nue et mal aérée. Elle était seulement meublée d’une estrade avec le bureau du maître d’école et pour les élèves, des tables très grossières. Les enfants comme Jean-François TAVEAU, Marie BONODET, Etienne OBERT, Jeanne DESPLATS reçurent sans doute un enseignement  rudimentaire : Instruction religieuse, lecture, écriture, et calcul avec les 4 opérations fondamentales. Les élèves possédant convenablement les trois dernières matières étaient considérées comme savants.

 

Nomination d’un maître d’école par le village

Le 16 juillet 1809, le maire et le conseil municipal de Châtenay se réunit pour nommer un instituteur. Cela entraînera la rédaction d’un acte dont je vous livre ci-dessous l’exacte transcription, c’est à dire sans aucune correction.

Aujourd’huy seize juillet mil huis cent neuf; trois heures de relevées Nous, Maire, Membres du conseil municipal et habitans de la commune de Châtenay assemblée au lieu ordinaire des scéances, convoquées au son de la cloche en la manière ordinaire, à l’effet de nommer un instituteur pour la dite commune ; Le sieur Simon Bernard instituteur dans la commune de Melz.sur.Seine, s’étant présenté pour être institeur pour ladite commune de Châtenay, Nous Maires, Membres et habitans susdits avons trouvé le sieur Simon Bernard reunissent la  capacité et les talans requis pour instruire la jeunesse et leur montrer les premiers élémens de la lecture de l’ecriture et du calcul ; nous susdits Maires Membres et habitans somme concenu avec ledit sieur Benard pour etre instituteur de la commune de luy payer annuellement la somme de deux cents francs ; Pour son traitement cette somme luy sera payé par le percepteur et receveur des revenus des biens de la commune : il luy sera payé ensus du traitement cy dessus par chaque enfant qui écrirons, cinquante centimes par mois qui assiterons à son école, quarante centimes pour ceux qui lirons dans l’écriture et trente centimes pour ceux qui appelleront;il luy sera fourny le logement en la maison commune ; nous lui accorderons les mois de juillet aout pour faire moison ;ledit sieur sera tenu de chanter et assister à tous les offices qui se celebrant a l’eglise ; d’aider à Mr le Ministre du culte dans toutes ses fonctions de remonter l’hormage, de sonnaire midy tous les jours, sans que le dit sieur Bernard puis demander pour pour ces dites charges de plus de plus le traitement qui luy est accordé cy dessus. Ledit sieur présent après que lecture luy a été faite du présent acte, a accepté toutes les clauses et conditions portés au present, de remplir ses fonctions avec exactitude et a signé avec nous.

 

Mais pour la petite histoire, Simon Bernard n’a été maître d’école que jusqu’au 10 octobre suivant

Le métier d’agriculteur au 19ème siècle

Le  1er octobre 1832, la nouvelle école ouvre ses portes. Elle est située dans le bâtiment de la mairie et comprend deux salles, une pour les garçons et une pour les filles  ainsi que le logement de l’instituteur. Mais Châtenay ne dispose d’aucune aide, gratuité des fournitures, Caisse des écoles ou Caisse d’épargne scolaire qui ont été institués dans le but d’aider parents et enfants. De ce fait les familles font passer leurs intérêts personnels avant l’instruction. Les enfants s’absentent de l’école de mai à novembre pour aider les parents dont la majorité travaille dans les champs.
Les terres qui sont situées au sud du village, entre les deux Seines sont très humides, Elle sont très souvent submergées par les inondations de la Seine, vers le mois de mai. Les pertes pour les agriculteurs sont  considérables, ils préfèrent les terres plus hautes situées au nord du village. Les principaux produits agricoles sont les céréales, les fourrages et la pomme de terre. Les betteraves et carottes permettent de nourrir le bétail que les habitants achètent dans les foires de la région comme celle de Fontainebleau. Vers la fin du 19ème Siècle on compte à Châtenay 1500 moutons, 150 vaches, 48 chevaux, et 12 ânes.

Certains de nos Ancêtres sont vignerons :

  • Jean-Louis Robillard et son père· Jean Nicolas Roux et son père Jean
  • Claude Brette
  • Simon Roux et son père Claude
  • Pierre Bonodet

Ils produisent un vin de qualité inférieure. De plus, il en récolte très peu car le mildiou ravage les vignes. La vie ne devait pas être simple pour eux.

Jean-Claude


Liste des ancêtres d’Estelle Robillard qui sont originaires de Châtenay sur Seine

Identifiés à ce jour (de 1590 à 1850)

Marguerite ANAIS, Nicolas ANAIS, Anne AUBERT, Magdelaine BARBILLON, Marie BARTELOSTE, Genevieve BELLEVILLE, François BONNIER, Marguerite BONNIER, Jacques BONODET, Marie BONODET, Marie Anne BONODET, Pierre BONODET, Claude BRETTE, Etienne BRETTE, Jean BRETTE, Marie Anne Agathe BRETTE, Marie Anne Sophie BRETTE, Anne BUSTEAU, Blaise BUSTEAU, Geneviève CHARDON, Claude CHIGANNE, François CHIGANNE, Marie Rose CHIGANNE, Jean Jacques CORNEBISE, Léonard CORNEBISE, Marie CORNEBISE, Cécile DAUTEL, Lupien DAUTEL, Nicolas DAUTEL, Geneviève DESPLATS, Jean DESPLATS, Jeanne DESPLATS, Jehanne DESPLATS, Marie DESPLATS, Anne DOLLI, Jacques DUDOGNON, Marie DUDOGNON, Philippe DUDOGNON, Marie DUFAY, Marguerite DUPAS, Claude GABRIEL, Jean GABRIEL, Marie Anne GABRIEL, Paule GAGNIER, Pierre GAGNIER, Anne GASTEAU, Francoise GIRARD, Anne GUYOT, MarieLEROUX, Anne MARAULT, Anne MAROT, Jeanne MIGNOY, Marie MOTHE, Marguerite NOURY, Etienne OBERT, Marie PETIT, Etienne PROFIT, Marie Anne PROFIT, Marie Jeanne QUINAULT, Nicolas QUINAULT, Claude ROBILLARD, Estelle Stéphanie ROBILLARD, Germain Xavier ROBILLARD, Jean Louis ROBILLARD, Claude ROUX, Jean ROUX, Jean Nicolas ROUX, Marie Anne ROUX, Marie Anne Sophie ROUX, Marie Catherine ROUX, Simon ROUX, Jean François TAVEAU, Marie TAVEAU, Claude TRAVERS, Jeanne TRAVERS, Françoise TROUVE, Reine TURQUIN


Copyright - Septembre 2017 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur.
Si vous utilisez des informations de ce blog, merci de citer la source.

Source :
Monographie de Chatenay dur Seine : Archives de Seine et Marne
agendicum.over-blog.com : site Internet
Wikipédia : Les Senons (version anglaise)
Manuels Anciens : Site Internet
Photo du village Gaulois : Ozouf, Leterrier - CE1 1954

 

Châtenay sur Seine : mise à disposition de données – 1678 à 1725

Nouveau
J’ai décidé de mettre à la disposition de mes lecteurs l’ensemble des résultats collectés au fur et à mesure de mes investigations dans les registres d’état civil.

Lorsque je consulte un registre d’un village, je copie tous les actes contenant le nom de famille d’un de mes ancêtres. Cela me permet ensuite de reconstruire facilement des familles complètes et mettre à jour ma base de données.

Cette méthode, très efficace, génère un grand nombre d’actes y compris certains qui ne me sont pas utiles. Je pense qu’ils pourraient l’être à certain d’entre vous.

Ces informations concernent uniquement les noms de famille qui sont déjà présents dans ma base, soit : Bonodet, Desplat, Profit, Roux, Taveau, Aubert et Faille. 

Pour la période 1678 – 1725, ils représentent environ 200 actes issues de 2 registres de Châtenay sur Seine (Seine et Marne).

Les informations sont disponibles dans 2 tableaux. Les actes d’état civil correspondants sont téléchargeables via un fichier “Zip”, le tableau sous forme de fichier “Pdf”. Ils contiennent des commentaires précis pour vous permettre de savoir si l’information vous intéresse.

Vous trouverez ci-dessous 2 tableaux :

  • Le premier correspond au registre 5MI1402 1704-1725 de Châtenay sur Seine
  • Le second correspond au registre 5MI1401 1678-1703 de Châtenay sur Seine

L’ensemble des noms de famille secondaire (conjoints) sont :

Agnet, Bertauche, Bonnier, Bonsou, Boriau, Boucher, Bret,  Caillot, Cenat,  Cilloy, Coignot, Collin, Constant,  Cousin,  Coutault,  Crespeau, Croiset, Dauvergne,  Deshayes,   Fourquenay,  Galois, Geoffroy,  Guerard, Hottin,  Laborde,  Lambert,  Le Nevau,  Marot, Massart,  Michau,  Mory,  Piguet, Renard Rimat, Riolet,  Tapin, Thery, Violet,

Note : Compte tenu des difficultés de lecture des noms de famille, il convient de vérifier la bonne orthographe sur l’acte d’état civil.


Châtenay sur Seine - 1704 à 1725 - Ce tableau liste une grande partie des actes d'état civil relatifs au nom de Famille suivant : Bonodet, Desplat, Profit, Roux, Taveau, Aubert, Faille. . Le tableau peut contenir des erreurs. Il est nécessaire de vérifier ces données avec l'acte correspondant. Ces deniers sont téléchargeables, via un fichier au format zip à la fin de l'article
ActeJourMoisAnnèeFamilleCommentaires
Baptême12Septembre1707TaveauTaveau Elisabeth Fille de Pierre & Aubert Marie
Baptême12Septembre1704TaveauTaveau Geneviève Fille de Pierre & Riolet Geneviève
Décès22Septembre1719DesplatDesplat Marie Epouse Coignot Jacques
Décès21Septembre1719TaveauAubert Anne Epouse Taveau Nicolas
Décès28Septembre1708RouxRoux Nicolas Fils de Nicolas & Marguerite Bernard
Baptême5Septembre1708ProfitProfit Marie Anne Fille de Denis & Bertauche Marie
Baptême7Septembre1706TaveauTaveau Marie Fille de Nicolas & Fourquenay Anne
Décès30Septembre1704DesplatDesplat Marie Fille de Etienne & Taveau Charlotte
Décès11Septembre1705TaveauTaveau Nicolas Fils de Nicolas & Fourquenay Anne
Baptême27Septembre1724RouxRoux Jean Fils de Claude & Catherine Taveau
Baptême6Septembre1705RouxRoux Jean Fils de Jean & Caillot Marie
Décès18Septembre1713TaveauTaveau Elisab Epouse Dumas Francois
Décès29Septembre1720TaveauTaveau Louis Fils de Pierre et Hottin Louise
Baptême10Septembre1714TaveauTaveau Anne Fille de Pierre & Hottin Louise
Décès27Septembre1704TaveauTaveau Pierre Fils de Pierre & Riolet Geneviève
Décès22Octobre1722RouxBernard Margurerite Epouse Roux Nicolas
Décès14Octobre1713RouxLe Roux Claude Fils de Claude de & Taveau Catherine
Baptême16Octobre1712TaveauTaveau Marie Anne Fille de Pierre & Aubert Marie
Décès28Octobre1708RouxRoux Anne Fille de Simon & Bonnier marguer
Décès22Octobre1709RouxRoux Antoine Fils de Simon & Bonnier Marguer
Décès11Octobre1720RouxLe Roux Suzanne Epouse Antoine Bonsou
Décès18Octobre1708TaveauTaveau Elisabeth Fille de Pierre & Aubert Marie
Décès23Octobre1705RouxNicolas Roux Père de Philippe
Décès29Octobre1708ProfitProfit Magdelaine Fille de Profit & Bertauche Marie
Baptême15Octobre1721TaveauTaveau Anne Fille de Pierre et Hottin Louise
Baptême22Octobre1710TaveauTaveau Louis Fils de Claude de & Lambert Jeanne
Décès30Octobre1704TaveauTaveau Anne Fille de Pierre & Aubert Marie
Baptême4Novembre1718BonnodetBonodet Marie Anne & Creusy Fille de Pierre & M Anne Quenault
Mariage21Novembre1719TaveauTaveau Blaise & Michaut Marie
Baptême22Novembre1705TaveauTaveau Blaise Fils de Pierre & Riolet Geneviève
Baptême27Novembre1714RouxRoux Geneviève Fille de Claude & Taveau Catherine
Baptême24Novembre1715TaveauTaveau Marie Jeanne Fille de Claude & Lambert Jeanne
Baptême9Novembre1722TaveauTaveau Marie Fille de Blaise & Michaut Marie
Décès22Novembre1706TaveauTaveau Jeanne Epouse Collin
Mariage4 MNovembre1715Taveauagnet & Taveau Anne Fils de Jean & Riolet Geneviève
Mariage19Novembre1720RouxBertrand & Marguerite Le Roux. Fille de Nicolas & Marguer
Baptême10Novembre1710TaveauTaveau Catherineine Fils de Nicolas & Fourquenay Anne
Mariage23Novembre1706RouxBlanchard & Anne Taveau Fille de Jean & Deshay Jeanne
Baptême14Novembre1723ProfitProfit Etienne Fils de Etienne & Marot Anne
Décès8Novembre1723BonnodetBonnodet Fils de Jean & Mory Madeleine
Mariage10Novembre1721AubertDudognon Aubin & Taveau Anne Fille de Nicolas & Aubert
Mariage26Novembre1711RouxLambert Philippe & Isabelle Leroux Fils de Nicolas & Isab
Mariage24Novembre1711RouxRoux Claude & Taveau Catherineine
Mariage24Novembre1711RouxRoux Claude & Taveau Catherineine Fille de Jean & Deshay Jeanne
Mariage19Novembre1729RouxBertrand Francois & Marguerite Leroux
Baptême10Mars1705TaveauTaveau Jeanne Fille de Vincent & Marie Guerard
Décès6Mars1715TaveauTaveau Francois Fils de Louis & Boucher Geneviève
Baptême7Mars1718RouxRoux Claude Fils de Claude & Catherineine Taveau
Décès4Mars1715TaveauTaveau Anne Fille de Pierre & Hottin Louise
Décès3Mars1705DesplatDesplat Anne Fille de Nicolas & Marie
Ondoyé6Mars1720RouxRoux Philippe Fils Claude & Catherine Taveau
Décès18Mars1705TaveauTaveau Marie Fille de Taveau et Marie Guerard
Baptême6Mars1720RouxRoux Jeanne de Claude & Catherine Taveau
Décès24Mars1713TaveauTaveau Geneviève Fille de Pierre & Aubert Marie
Décès18Mars1723TaveauTaveau Pierre frère de Paul & Louis
Baptême5Mai1704BonnodetBonodet Jean Baptiste Fils de Pierre et Geneviève Fils Desplat
Baptême7Mai1721TaveauTaveau Blaise Fils de Blaise & Michaut Marie
Baptême20Mai1724TaveauTaveau Francoise Fille de Francois & Crespeau Francoise
Décès21Mai1704RouxRoux Anne Fille de Claude & Galois Anne
Décès22Juin1708ProfitProfit Denis Frère d'Estiienne
Mariage8Juin1723TaveauTaveau Francois & Crespeau Francoise
Baptême22Juin1706TaveauTaveau x Fille de Pierre et Aubert Marie
Baptême9Juin1716TaveauTaveau Pierre Fils de Pierre & Hottin Louise
Décès9Juin1722RouxRoux Elisab Epouse Lambert Philippe
Baptême22Juin1706TaveauTaveau Geneviève Fille de Pierre & Aubert Marie
Décès23Juin1706TaveauTaveau Fille de Pierre & Aubert Marie
Baptême4Juin1712TaveauTaveau Louis Fils de Louis & Boucher Geneviève
Baptême19Juillet1716BonnodetBonodet Marie Catherineine de Nicolas & Croizet Geneviève
Décès27Juillet1714BonnodetBonaudet Nicolas Fils de Nicolas & Coizet Jeanne
Baptême26Juillet1704ProfitProfit Jeanne Fille Profit & Michot Marguerite
Baptême9Juillet1762RouxRoux Marie Anne Fille de Simon & Profit Marie Anne
Décès28Janvier1704TaveauTaveau Fils de Claude de & Bonnier
Ondoyé3Janvier1722BonnodetBonnodet Fils de Pierre & Quinault
Baptême7Janvier1704DesplatDesplat Marie Fille de Estienne et Taveau Charlotte
Baptême7Janvier1707TaveauTaveau Marie Fille de Claude & Lambert Jeanne
Mariage14Janvier1721DesplatMassard & Marie Profit Fille de Etienne et Marie Desplats
Mariage21Janvier1721RouxGouby & Marguerite Benodet
Décès1Janvier1711TaveauTaveau Marie Epouse Geoffroy Jacques
Décès9Janvier1722RouxRoux Claude Epouse Gallois
Baptême20Janvier1717BonnodetBonodet Pierre Fils de Pierre & M Jeanne Quinault
Mariage3Février1711TaveauVallèe Nicolas & Taveau Jeanne Fille de Paul
Mariage8Février1724RouxRoux Etienne & Creusy Marie Fils de Claude de & Gallois
Baptême28Février1707FailleFaille Marie Fils de Faille & Gerard
Baptême13Février1719TaveauTaveau Louis Fils de Pierre & Hottin Louise
Baptême20Février1707ProfitProfit Fils Denis de Fils Denis & Bertauge
Mariage8Février1718DesplatCauby & Marguerite Desplat
Mariage9Février1723BonnodetBonodet Jean & Mory Madeleine
Baptême11Février1705ProfitProfit Fille d'Etienne & Michau Marguerite
Décès11Février1720DesplatDesplat Etienne Oncle de Blaise Taveau
Mariage20Février1719RouxRoux Claude Oncle de la marièe
Baptême17Février1710TaveauTaveau Marie Fille de Pierre & Aubert Marie
Décès21Février1705TaveauTaveau Marie Epouse de Jean taveau
Baptême16Février1708ProfitProfit Marie Fille de d'Estienne et Michot
Baptême30Décembre1724RouxRoux Claude Fils de Claude & Taveau
Décès9Décembre1717TaveauTaveau Louis Fils de Claude & Lambert Jeanne
Décès22Décembre1714TaveauTaveau Vincent Frère de Pierre Cousin de Nicolas
Décès14Décembre1712DesplatDesplat Charlotte Veuve Piguet Pierre
Décès31Décembre1721BonnodetBonnodet Fils de Pierre Fils de Pierre
Baptême14Décembre1708TaveauTaveau Nicolas Fils de Nicolas & Fourquenay Anne
Baptême24Décembre1714TaveauTaveau Francois Fils de Louis & Boucher Geneviève
Décès28Avril1707TaveauTaveau Marie de Taveau & Marie Renard
Décès5Avril1705TaveauFils de Vincent Taveau et Marie X
Décès27Avril1715TaveauTaveau Marie de Pierre & Aubert Marie
Baptême7Avril1716RouxRoux Philp Fils de Claude & Taveau Catherine
Mariage23Avril1722ProfitBachot & Profit Marie Veuve Massart
Décès1Avril1706TaveauTaveau Marie Fille de Taveau & Marie Boriau
Décès4Avril1720TaveauTaveau Claude Epouse de Jeanne
Décès27Avril1720TaveauTaveau Jeanne Fille de Jean & Deshay Jeanne
Décès4Avril1714TaveauTaveau Marie de Pierre & Hottin Louise
Baptême16Août1716ProfitProfit Jeanne Fils de Etienne & Michot Marguerite
Décès20Août1718RouxRoux Philppe Fils de Roux & Taveau Catherine
Baptême28Août1705ProfitProfit Marie Madeleine Fille de x & Bertauche Marie
Baptême17Août1712BonnodetBonodet Nicolas Fils de Nicolas & Croissette Geneviève
Mariage7Août1707TaveauGoffry & Marie Taveau
Décès25Août1704ProfitProfit Jeanne Fille de Denis & Desplat Geneviève
Baptême27Août1722RouxRoux Genevièvee Fille de Claude & Catherine Taveau
Baptême30Août1708TaveauTaveau Louis Fils de Claude & Lambert Jeanne

 

Châtenay sur Seine - 1704 à 1725 - Ce second tableau liste une grande partie des actes d'état civil relatifs au nom de famille cités ci-dessus .
Note : Le tableau peut contenir des erreurs. Il est nécessaire de vérifier ces données avec l'acte correspondant. Ces deniers sont téléchargeables, via un fichier au format zip à la fin de l'article.
ActeJourMois AnnéeFamilleCommentaires
Baptême3Septembre1682TaveauTaveau Jean Fils de Jean & Violet
Baptême15Septembre1691RouxRoux Simon Fils de Guillaume & Michau Simone
Mariage19Septembre1695DesplatDesplat Estienne & Taveau Charlotte
Mariage19Septembre1695DesplatDesplat Estienne veuf Lambert & Taveau Charlotte veuve de Obert Estienne
Décès16Septembre1699BonodetBonodet Jeanne Fille de Pierre et Desplats
Décès26Septembre1699DesplatDesplat Estienne Fils de Estienne & Taveau
Décès26Septembre1699DesplatDesplats Estienne Fils de Etienne & Desplat
Baptême28Septembre1690DesplatDesplat Marie Fille de Nicolas & Marie
Décès17Octobre1684RouxRoux Anne
Décès20Octobre1681BonodetBonodet Marie Epouse de Taveau Jean
Décès16Octobre1699BonodetBonodet Jeanne Fille de Pierre & Desplat
Décès2Octobre1694TaveauTaveau Estienne Fils de Claude
Baptême1Octobre1686BonodetBonodet Jean Fils de Pierre & Rimat
Baptême29Octobre1684TaveauTaveau G Fils de Jean & Desaye Jeanne
Baptême26Octobre1682TaveauTaveau Marie Fille de Jean & Dauvergne Marie
Baptême3Octobre1680TaveauTaveau Philippe Fils de Pierre & Constant Jeanne
Mariage27Novembre1703TaveauTaveau Vincent & Benard Marie
Baptême7Novembre1680RouxRoux Marie Fille de Simon & Marguerite
Mariage9Novembre1699TaveauTaveau Jean & B Marie
Décès24Novembre1700DesplatDesplat Marie Epouse Profit Estienne
Baptême18Novembre1700ProfitProfit Anne Fille de Estienne & Desplat
Baptême20Novembre1702ProfitProfit Jeanne Fille de Denis & Desplat Geneviève
Mariage5Novembre1686TaveauTaveau Charlotte Fille de Jean & Bonodet
Décès4Novembre1700TaveauTaveau Louise Fille de Pierre & Piquet Marie
Décès18Novembre1691TaveauTaveau Francois 30 ans frère de Jean & Etienne
Mariage19Novembre1686TaveauTaveau Nicolas & Lambert Anne
Baptême26Novembre1686TaveauTaveau Nicolas Fils de Pierre & Bonodet Marie
Décès6Novembre1694TaveauTaveau Catherine Fille de Antoine.& Cilloy Jeanne
Baptême16Novembre1686TaveauTaveau Jean Fils de Jean & Jeanne
Mariage23Novembre1678RouxRoux Simon & Bret
Baptême19Mars1688TaveauTaveau Anne Fille de Jean & Dauvergne Marie
Décès12Mars1700DesplatDesplat Anne Fille de Etienne & Taveau
Baptême16Mars1700TaveauTaveau Louise Fille de Pierre et Lambert.
Baptême25Mars1703TaveauTaveau Geneviève Fille de Pierre & Lambert
Baptême17Mars1695ProfitProfit Marie Fille de Estienne et Desplats
Baptême6Mars1682TaveauTaveau Louis Fils de Vincent & Thiery Vincente
Baptême3Mars1700DesplatDesplat Anne Fille de Estienne & Taveau
Baptême14Mars1703RouxRoux Estienne Fils de Simon & Bonnier
Baptême10Mars1684RouxRoux Simon Fils de Simon & Marguerite
Décès2Mars1700DesplatDesplat Anne Fille de Estienne & Taveau
Décès12Mars1682BonodetBonodet Claude Epouse Coutault Marie
Décès19Mai1678TaveauTaveau Nicolas 90 ans
Baptême10Mai1698RouxRoux Estienne Fils de Claude & Galois Anne
Baptême3Mai1698RouxRoux Marguerite Fille de Simon & Marguerite
Baptême14Mai1698DesplatDesplats Marguerite Fille de Estienne & Taveau
Baptême15Mai1693RouxRoux Claude Fils de Guillaume & Laborde Marguerite
Mariage10Mai1693BonodetBonodet Pierre & Desplat
Baptême28Juin1702ProfitProfit Madeleine Fille de Pierre & Michau Marguerite
Baptême21Juin1690TaveauTaveau Francois Fils de Francois & Bonodet Marie
Mariage15Juin1694ProfitProfit Etienne & Bonodet Marie
Mariage7Juin1689TaveauTaveau Claude & Bonodet Marie
Décès19Juillet1699TaveauTaveau Jean Fils de Jean & Desaye Jeanne
Décès5Juillet1700RouxRoux Loup fr ère de Claude et Nicolas
Mariage6Juillet1700TaveauGauthier & Taveau Suzanne Fille de Paul
Mariage6Juillet1700TaveauGauthier & Taveau Suzanne Fille de Paul
Baptême8Janvier1699RouxRoux Anne Fille de Simon & Bonnier
Baptême19Janvier1703TaveauTaveau Estienne Fils de Pierre & Riolet
Décès13Janvier1691BonodetBonodet Leonard 60 ans Père de Jean & Francois
Mariage10Janvier1680BonodetBonodet Pierre & x Croisat
Baptême1Février1694DesplatDesplats Angélique Fille de Nicolas et Desplats
Baptême1Février1691BonodetBonodet M Anne Fille de Jacques & Le Nevau
Mariage4Février1682TaveauTaveau Jean & Geneviève Riiolet
Décès7Février1703DesplatDeslplat Simon Fils de Simon & Bertauche
Baptême22Février1698BonodetBonodet Jeanne Fille de Pierre & Desplats
Mariage7Février1689RouxRoux Guillaume & Michau Simone
Baptême18Décembre1702TaveauTaveau Anne Fille de x & Fourquenoy
Décès4Décembre1700ProfitProfit Anne Fille de Estienne & Desplat Marie
Baptême14Décembre1701TaveauTaveau Marie Fille de Nicolas & Lambert
Décès8Décembre1703BonodetBonodet M Anne Fille de Nicolas & Lambert
Baptême12Décembre1701TaveauTaveau Louis Fils de Pierre & Riolet
Baptême4Décembre1682TaveauTaveau Anne Fille de Jean & x
Baptême28Avril1698TaveauTaveau Jeanne Fille de Pierre et Laubert
Baptême14Avril1699TaveauTaveau Nicolas Fils de Nicolas & Lambert
Décès29Avril1685BonodetBonodet Marie Epouse Taveau Jean
Baptême16Avril1691TaveauTaveau Jean & Deshayes Jeanne
Baptême9Avril1690BonodetBonodet Charles Fils de Pierre & Cenat
Baptême20Août1698DesplatDesplats Nicolas Fils de Nicolas & Taveau Marie
Décès13Août1699TaveauTaveau Fils de Nicolas & Lambert
Décès7Août1686TaveauCaillot Louise Epouse Taveau Pierre
Baptême6Août1699TaveauTaveau Pierre Fils de Pierre & Tapin Anne
Baptême16Août1690TaveauTaveau Nicolas Fils de Nicolas & Aubert
Baptême17Août1691TaveauTaveau Nicolas Fils de Jean et Violet
Baptême21Août1689TaveauTaveau Jeanne Fille de Nicolas & Aubert

Jean Claude

Août 2017
Sources : Archives Seine & Marne - Châtenay sur Seine.

Les fichiers à télécharger sont :

Les enfants abandonnés de la paroisse Notre Dame de Douai

Pourquoi tant d’enfants sont-ils abandonnés en 1785
dans la paroisse Notre Dame de Douai ?

 

Comme tous les généalogistes, je consulte beaucoup de registres, j’ai parcouru à ce jour plusieurs milliers de pages.

Beaucoup d’enfants trouvés

En effectuant des recherches sur le registre 1776-1792 de la paroisse Notre Dame de Douai (5 Mi 020 R 018), j’ai été surpris de découvrir un nombre très important d’enfants trouvés. Pour prendre un exemple, durant l’année 1788, j’ai recensé 141 baptêmes dont 70 concernaient des enfants trouvés, soit un taux de 50 % *. ( Impressionné par ces chiffres, j’ai décidé de pousser plus loin mes investigations. Une nouvelle surprise m’attendait avec l’évolution de ce phénomène au cours de ces années, évolution que l’on peut résumer avec ces chiffres :

Page de registre avec une majorité d’enfants trouvés

1. 1776 : 1 enfant trouvé
2. 1777 : 8 enfants
3. 1784 : 43 enfants
4. 1785 : 70 enfants
5. 1792 : 21 enfants

Ces enfants étaient très souvent des nouveau-nés, à peine quelques jours ou quelques semaines. Mais quelques fois il était beaucoup plus grand, comme ce bébé de 18 mois cité dans l’acte de baptême ci-dessous :

 

*Pour information, à cette époque, le chiffre national est de 3 à 4%.

 

Acte de Baptême d’un enfant trouvé à Douai le 7 avril 1785

L’an mil sept cent quatre vingt cinq, le septième jour d’avril, je, maître Pierre Joseph Sauvage vicaire de Notre Dame à Douay, soussigné, ai baptisé sans condition un garçon trouvé la veille à sept heures trois quarts du soir, rue du grand Canteleux, paroisse de Notre Dame, à la porte de l’Hôpital Général, paraissant âgé de dix huit mois environ auquel on a imposé le nom d’Ambroise Joseph et pour surnom Transitus. Le parrain à été Ambroise Bertout, concierge de cette paroisse et la marraine Marie Barbe Joseph Descorde, épouse de Nicolas Ardelin, laquelle a déclaré ne savoir écrire

Pourquoi y-a-t-il tant de différences entre l’année 1776 et L’année 1785 ?

La présence de l’hôpital Général dans la paroisse Notre Dame explique en partie cette situation. Il fut construit entre 1756 et 1760, en forme de croix à quatre branches qui permettait de séparer les quatre catégories traditionnelles de pensionnaires : vieillards et vieilles femmes, orphelins et orphelines.

La réponse se trouve surtout à la Bibliothèque Nationale de France dans l’Arrêt du Conseil d’Etat du Roi (sous Louis XVI) du 10 janvier 1779. On y apprend que jusqu’au mois d’octobre 1779, les enfants abandonnés en France étaient remis à des voituriers publics qui les amenaient dans la maison des enfants-trouvés de Paris.
9 enfants sur 10, souvent nouveau-nés, ne supportaient pas le voyage et décédaient avant l’âge de 3 mois. L’arrêt du Conseil d’Etat du Roi mis fin à cette pratique en interdisant le transport des enfants abandonnés ailleurs que dans l’hôpital le plus proche. Voila ce qui explique ces différences.

Dans ce même arrêt, le Roi s’inquiète de la constante augmentation des enfants abandonnés et des conséquences pour les finances des établissements destinés à les recevoir. Il commença par sommer les curés, vicaires et toutes personnes ayant la capacité de conseil auprès de la population de “redoubler de zèle” afin que les parents fassent d’autres choix que l’abandon de leur enfant. C’est peut-être pour cette raison que le chiffre a diminué en 1792. J’ai retranscrit ci-dessous la première partie de l’arrêt qui traite des conditions de transport, mais le reste du document est également très intéressant. (Document source)

ARRET DU CONSEIL D’ETAT du ROI (Louis XVI)
concernant les enfants trouvés
10 Octobre 1779

Extrait des Registres du Conseil d’Etat.

Dans le compte que l’on a commencé à rendre au Roi, des maisons de Charité, Sa Majesté à fixé ses premiers regards sur l’état de ces enfants abandonnés, qui n’ont d’autre appui que sa protection; & Elle n’a pu apprendre sans douleur, que dans un des objets les plus intéressants de l’administration publique, il s’était introduit un abus contraire à tous les principes de l’humanité, & quelle ne pouvait trop promptement réprimer.

Sa Majesté est informée qu’il vient tous les ans à la maison des enfants-trouvés de Paris, plus de deux mille enfants nés dans des provinces très éloignées de la Capitale ; ces enfants, que les soins paternel pourraient à peine défendre contre les dangers d’un âge si tendre, sont remis sans précautions & dans toutes les saisons à des voituriers publics, distraits par d’autres intérêts, & obligés d’être longtemps en route : de manière que ces malheureuses victimes de l’insensibilité de leurs parents, souffrent tellement d’un pareil transport, que près des neuf dixièmes périssent avant l’age de trois mois.

Sa majesté a regretté sensiblement de n’avoir pas été plus tôt instruite de ces tristes circonstances ; & pressée d’y remédier, Elle veut qu’à compter du 1er octobre prochain, il soit défendu à tous voiturier, ou à toute autres personnes, de transporter aucun enfant abandonné, ailleurs qu’à l’hôpital le plus prochain, ou à tel autre de la généralité, désigné particulièrement pour ce genre de secours ; & si cette disposition que les devoirs de l’humanité rendent indispensables, obligeait quelque maison de Charité de province, à une augmentation de dépense qui surpassât ses revenus, Sa majesté y pourvoira la première année, de son trésor Royal, et se fera rendre compte dans l’intervalle, des moyens qui pourront y suppléer d’une manière constante et certaine.

Lire la suite de l’arrêt en le téléchargeant ici

 

Jean Claude

Copyright - avril 2017 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources : 
- Archives départementales du Nord
- BNF Gallica

 

Comment numériser des négatifs Noir et Blanc avec une tablette

Comme moi, vous détenez de vieux négatifs noir et blanc et vous aimeriez que ces vieux souvenirs soient vote logiciel de généalogie plutôt que dans une boite à chaussures. Partant du constat que, mise à part les films 135, il n’y a pratiquement aucune solution pour numériser soi-même ces négatifs, il m’est venu une idée simple : une tablette peut-elle transformer un simple scanner à plat en scanner négatif ?

L’idée est intéressante et la procédure serait assez simple: utiliser une tablette comme boite à lumière pour éclairer le négatif durant le scan. En m’appuyant sur les techniques de reproduction utilisées en laboratoire, j’effectue les premiers tests. Ils montrent que cette solution est viable. Il y a juste quelques points techniques à régler : la luminosité de la tablette, le temps de pose, le contraste et la lumière parasite.

Lire la suite sur mon blog : Techniques photo pour tous

 

Jean-Claude

Evernote : Un outil gratuit réellement incontournable pour le généalogiste

Cette page a été vue 5118 fois depuis le 21 déc. 2016

Voila 8 mois que j’utilise Evernote et aujourd’hui encore, je me demande comment je pouvais faire avant.

Mes Anciennes méthodes

J’ai commencé ma généalogie en mars 2013 et rapidement s’est posé le problème du stockage des diverses informations trouvées. Pendant 3 ans, j’ai cherché la meilleure méthode. J’ai tout essayé, le carnet de notes, Excel, Word, le Bloc-note et bien d’autres méthodes. J’avais fini par intégrer le résultat de mes recherches dans Hérédis, le logiciel de Généalogie que j’utilise. C’était la meilleure solution que j’avais trouvé. Pour chaque ancêtre, je créais dans la rubrique “Evènement” une ligne intitulée “Notes sur recherche” puis j’y inscrivais le résultat des investigations.

Mais au final, vu la masse d’informations trouvées, je retombais toujours sur la même problématique :

  • Comment se souvenir des notes que l’on a pris ?
  • Comment les retrouver ?
  • Comment éviter de faire deux fois les mêmes recherches ?

Mes notes dormaient dans un calepin ou dans un fichier. Elle ne me servaient à rien. De plus, si un élément intéressait plusieurs ancêtres, comment faire ? Il aurait fallu que je crée un index, mon problème était donc pratiquement insoluble.

Découverte d’Evernote

Et puis j’ai essayé Evernote. Ce puissant logiciel a réglé tous mes problèmes et m’a donné un réel confort de travail. Il est devenu l’élément central de ma généalogie, une vrai plate forme de travail.

 

 

Schéma N°1 – Mon interface Evernote – Double cliquez sur l’image pour l’agrandir

Evernote permet de créer des notes pouvant intégrer des textes, des tableaux, des liens, des photos ,des Pdf et bien plus encore.
– Une famille de notes peut être rassemblée dans un carnet.
– Une famille de carnets peut être rassemblée dans une “Pile”, terme utilisé par Evernote pour nommer un ensemble de carnets.
– Enfin, chaque note peut disposer de plusieurs mots clé, cette dernière fonction étant le point fondamental du système.
La capacité générale est de 250 carnets, 100 000 notes et 100 étiquettes par notes.

Je peux donc faire une note par ancêtre sur 16 générations, chacune rassemblant tout l’historique d’une recherche. L’intégration des divers liens dans ce document permettra d’accéder :

  • Aux dossiers ou fichiers stockés en local ou sur le Cloud.
  • Aux pages des divers registres situées sur le net.
  • A des sites web.
  • Aux autres notes du logiciel, c’est à dire en lien avec un autre ancêtre.
  • Aux diverses photos.
  • Aux Pdf.
  • Etc.

Le schéma N°2 montre la puissance de la plate forme. Au centre, se trouve le tableau de recherche classé par ville. Sur chaque ligne j’ai inscris la référence du registre sur lequel j’ai travaillé, un lien vers le dossier local qui contient la copie des actes trouvés et un lien vers les archives départementales

Mon Organisation

Voici quelques exemples de notes que j’ai mis en place:

  1. Un document de recherche sur un ancêtre contenant avec les liens menant à toutes les ressources dispersées sur le web ou sur le disque dur local.
  2. La même chose pour un patronyme si la masse d’informations de cette lignée n’est pas importante.
  3. Un historique de recherche sur un département. Un tableau par ville ou village me permet de lister tous les registres consultés avec un lien vers le dossier contenant tous les actes trouvés. (voir schéma N°2 ci dessus)
  4. Les lignes de vie par ancêtre reprenant tous les événements qui ont eu lieu durant sa vie.
  5. Une “Pile” de Carnet pour chacun des patronyme de mes 8 arrière-grands parents. Cette méthode me permet de diviser par 8 ma généalogie.
    1. Chaque pile contient un carnet par patronyme de cette lignée.
    2. Chaque carnet contient des notes sur chacun des ancêtres comme expliqué plus haut.
  6. La liste des sites web que j’utilise. J’effectue des copies de pages complètes avec l’outil Web Clipper. Tous les liens de la page sont actifs et peuvent être utilisés.
  7. Un carnet “Mail” dans lequel sont copiés tous les courriers échangés.
  8. Un Carnet “Presse” dans lequel sont répertoriés toutes les versions numériques de la Revue Française de Généalogie ainsi que divers articles.
  9. Une pile de carnets dans laquelle je stocke toutes les données générales. (Histoire, Traduction, Technique, Forum etc)
  10. Une pile de carnets ” Etats civils ” dans laquelle je stocke des copies d’actes secondaire nécessitant un commentaire particulier.
  11. Une pile de carnets pour la préparation de mes articles pour mon blog.
Les étiquettes

Les étiquettes sont le point essentiel de tout ce système. Pour que l’outil de recherche soit performant et que l’information soit immédiatement disponible, il faut mettre en place un minimum de quatre étiquettes par note. Par exemple, pour un acte notarial qui retrace la vente de biens, les étiquettes peuvent être : Notarial – Vente de bien – Patronyme 1 – Patronyme 2 – XVIII ème siècle – Lille – Archives du Nord.

Il est primordial de prendre le temps de renseigner ces étiquettes. La Plate forme est alors indexée, l’outil devient d’une efficacité redoutable.

Aujourd’hui

Je travaille maintenant sur 3 logiciels. Evernote, Hérédis et Word-Press.

  1. Evernote est l’élément central. Il reçoit toutes les informations que je récolte au fil de mes recherches, qu’elles soient avérées ou non.
  2. Heredis reçoit les informations vérifiés et incontestables.
  3. Word-Press reçoit mes articles et gère mon blog sur mon serveur.

Vous le voyez, en huit mois, ma plate-forme est déjà importante. Elle comprend 10 Piles de carnets, 41 carnets, 294 notes et 71 Étiquettes.

La version gratuite me convient parfaitement. Avec 250 carnets possibles, la capacité est inférieure à ma base Heredis qui en comporte 300. Mais beaucoup de ces noms de famille ne représentent qu’une personne et ne justifieront pas la création d’un carnet. Avec 100 000 notes, le logiciel peut stocker la totalité des mes ancêtres sur 17 générations. J’ai beaucoup de marge car ma base Héredis ne compte actuellement que 1200 personnes et environ 300 noms de famille.

Les points négatifs

Tout n’étant pas parfait, le logiciel me pose un problème “sérieux” lié à la perte malencontreuse de données. Deux situations peuvent provoquer des dégâts irréversibles :

  1. * Une erreur de frappe sur le clavier qui n’a pas été immédiatement annulé par Ctrl + Z (un texte surligné et effacé)
  2. Parfois un conflit sur deux copies d’une même note peut se produire lorsque, comme moi, on utilise deux postes, un portable et une station. Si une note est modifiée avant que la synchronisation n’ai été effectuée, il y a conflit entre les deux versions (1 version par PC) et souvent perte de données.

Pour éviter ce problème, Evernote propose l’option Premium, une version payante qui propose un historique de saisie de la note. Pour ma part, j’ai trouvé une autre solution. Une fois que j’ai travaillé sur une note importante, avant de fermer l’application, je crée une copie.

Jean-Claude

 

Copyright - Décembre 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources :
- Evernote : https://evernote.com/intl/fr/
- Heredis : https://www.heredis.com/
- Word Press : https://fr.wordpress.com/create/

François Garinand : Anarchiste dans les années 1900

Cette page a été vue 193 fois depuis le 12 déc. 2016

J’avais déjà mentionné François Garinand, le frère de Marius, dans l’article “Deux frères condamnés à la prison” que j’avais écrit en mars 2015. Depuis, de nouvelles recherches m’ont permis de mettre à jour l’activité d’anarchiste de François. Voici donc un nouvel article sur l’oncle de Stéphane, Garinand.

De la naissance au mariage

Né le 4 février 1865 à Saint-Paul-en-Jarez, une petite ville de la Loire ,François est l’aîné d’une famille de quatre enfants. Grâce au recensement de 1866, on trouve la famille au 24 rue du bourg à Saint-Paul. François a 18 mois, ses parents Jean Louis et Marie Prunier, 25 ans. Un de ses oncles, François frère de Jean Louis, vit aussi avec eux. 6 ans plus tard, en 1872, on retrouve la famille qui s’est agrandie et habite à Lorette, au 80 de la rue Nationale. François à 7 ans et sa sœur Pierrette 5 ans. L’oncle François qui a 42 ans vit toujours avec eux. En 1885, lors du conseil de révision, il est dispensé du service militaire car il a trois doigts coupés à son pied droit. Il habite alors Terrenoire, une ville qui fait partie aujourd’hui de l’agglomération de St Etienne. En 1891, il vit seul à Rive de Gier, au 54 rue de Lyon. C’est là que le 20 juin de cette même année, il se marie avec Marie Louise Seyssel. Dans l’acte de mariage, ils reconnaissent un enfant, Claude, né 3 ans plus tôt en 1888 et dont ils déclarent être les père et mère.

Son activité d’anarchiste
Almanach du Père Peinard

Almanach du Père Peinard

Le mouvement anarchiste est né en France vers les années 1881. Les activités de François semble avoir commencé vers 1890. En 1892, il habite à Saint Chamond, au 4 rue Victor Hugo. Il est membre du groupe “Les amis de Ravachol” de cette ville alors que ce dernier vient d’être décapité le 11 juillet 1892 à Montbrison. Ravachol devient alors un mythe pour de nombreux compagnons et va faire l’objet d’un véritable culte de la personnalité. Nul doute que ces événements ont conforté François sur la voie de l’anarchisme. A cette date, il est correspondant du “Père Peinard” un journal hebdomadaire anarchiste qui distille à travers ses articles au ton populaire des attaques en règle contre le système politique et économique de l’époque. L’année suivante, en 1993, habitant au 23 rue de la Liberté, il constitue une bibliothèque pour le groupe, la lecture étant pour l’anarchiste un important vecteur d’idées.

6 Jours de Prison

Lors du conseil de révision de Saint Chamond, le 3 mai 1893, François Garinand et une dizaine d’amis organisèrent une manifestation.

Un nouveau 15 mai

Document dessiné par Nadar – BNF Gallica

Armés d’énormes gourdins, précédés de deux joueurs d’accordéons, ils traversèrent la ville en déployant un drapeau rouge et en chantant des chants révolutionnaires comme Le Père Duchesne et Les Anti-Patriotes, . Des agents de police se sont alors interposés. François Garinand les pris à partie en les traitant d’imbéciles, de cochons et leur disant qu’il se chargerai de les lyncher. Deux jours plus tard, il fut condamné à 6 jours de prison.
Le 21 novembre 1883, comme de nombreux compagnons de la région, il fait l’objet d’une perquisition

En Janvier 1894, il est arrêté à Saint Chamond avec Jean Cote et Neyret et a été accusé d’avoir distribué des brochures anarchistes à des militaires de Saint Chamond et d’Izieux. Lors de sa fouille, la police a trouvé une lettre de Sébastien Faure, Propagandiste anarchiste français de renommée internationale.

Disparu ?

François Garinand est inscrit à l’état vert N°4 des anarchistes. il s’agit d’un d’état des anarchistes signalés comme disparus ou nomades. On trouve des documents sur lui aux archives nationales section police générale. Déclaré disparu du département de la Loire, Il a été vu, au milieu de l’année 1900, circulant à pied dans le département de la Marne, à recherche de travail.

Détournement d’argent

En 1903, François est secrétaire à la Bourse du Travail. Il détourne deux sommes de 300 frs, l’une votée par le Conseil Général, l’autre accordée par le gouvernement. L’ administration de la Bourse du Travail de Saint Chamond dépose plainte. Malgré un mandat d’arrêt ce dernier reste introuvable. Le matin du 26 juin 1903, il se présente au commissariat central. Il est jugé le 7 juillet 1903, reconnait les faits, les regrettant profondément. Condamné à 6 mois de prison, il sort quelques jours plus tard le 22 juillet 1903.

Divorce

Le 26 avril 1904, sa femme Marie Louise Seyssel demande le divorce et l’obtient ” aux torts et griefs” de François qui est condamné à lui versé 25 frs par mois. Marie Louise à la garde de leur fils Claude qui a alors 16 ans.

Un exemple à ne pas suivre

Pour finir François Garinand est cité dans un journal socialiste “Le Peuple de Lyon” du 5 juillet 1903. L’article compare deux leaders socialistes à des “Garinand et Panel” auxiliaires d’un parti rétrograde et accusé de vol. L’article explique que des anarchistes étaient embauchés en période électorale par certains partis. François aurait-il fait de la politique ?

Les recherches sur la suite de sa vie et son décès sont demeurées infructueuses. Toutes informations sur le sujet seront les bienvenues.

Jean- Claude

Copyright - Décembre 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources :
- Archives de la Loire : Site web
- Dictionnaire des militants Anarchistes : Site web
- Gallica BNF : Site Web
- Fiche Ravachol sur Wikipedia : Site Web
- Presse Ancienne : Le stéphanois, Journal de Vienne, Le Peuple, Express du Midi, 
Le républicain
- Archive Nationale - Section Police Nationale
Ligne de vie de François Garinand

DateAgeEvènementLieu AdresseDétails
05 02 18650NaissanceSaint-Paul-en-Jarez (42740)Père : Jean Louis
Mère : Marie Prunier
Ainé de la famille
01 08 186618 moisRecensement24 rue du Bourg
Saint-Paul-en-Jarez (42740)
Vit avec ses parents Marie et Jean Louis.
Est aussi présent dans la famille, le frère de Jean-Louis, François âgé de 38 ans
27 09 18672 ansNaissance de sa 1ère sœurSaint-Paul-en-Jarez (42740)Pierrette
09 04 18705 ansNaissance de sa 2ème sœurLorette (42420)Marie Anne
10 02 18715 ansDécès de sa 2ème sœurLorette (42420)Marie Anne
18727 ansRecensement Lorette80 rue nationale
Lorette (42420)
Vivent à cette Adresse :
Jean Louis 32ans - Marie 30 ans -
Francois 7 ans - Pierrette 5 ans -
Francois, frère de Jean Louis 42 ans
02 10 18727 ansNaissance de son 1er frèreLorette (42420)François Marius
1876Recensement LoretteAbsent du recensementActe de naissance
01 06 187914 ansNaissance de sa 3ème sœurTerrenoirePierrette Francia
188520 ansService MilitaireTerrenoireExempté suite blessure au pied : 3 doigts coupés au pied droit
189126 ansDomicile54 rue de Lyon
Rive de Gier
20 06 189126 ansMariageRive de GierMarie Louise Seyssel
189227 ansDomicile4 rue Victor Hugo
Saint Chamond
Membre du groupe Les amis de Ravachol de Saint Chamondcorrespondant local du Pre Peinard
11 07 179227 ansExcution de RavacholMontbrisonAprès deux procés, le 26 avril devant la Cour d'assises de La Seine et le 21 juin à Montbrison
02 05 189328 ansArrestationSaint ChamondA entonné des chants révolutionnaires et déployé le drapeau rouge.
03 05 189328 ansJugement du tribunal26 Place de la Liberté
Saint Chamond
Outrage agent de police
6 jours de prison
189328 ansActivitè anarchiste26 Place de la Liberté
Saint Chamond
Constituait une bibliothèque pour le groupe
21 11 189328 ansPerquisition26 Place de la Liberté
Saint Chamond
Fait l'objet d'une perquisition comme beaucoup de ses compagnons
01 01 189428 ansArrestationSaint ChamondEst arrêté avec Jean Cote et Neyret et a été accusé d’avoir donné des brochures anarchistes à des militaires de Saint Chamond et d'Izieux. Lors de sa fouille, la police a trouvé deux lettres de Sébastien Faure et A. Dumas.
Vers 190036 ansActivitè anarchistedisparu ou nomade
Inscrit sur l'état vert n°4 des anarchistes
(état des anarchistes signalés comme disparus ou nomades)
190036 ansDisparitionVu dans La MarneSignal comme disparu du département de la Loire, circulait à pieds dans la Marne au milieu des années 1900 à la recherche de travail
27 07 190136 ansMariage de François MariusSaint Chamondavec Josephine Julia Ageron
24 06 190338 ansFausse déclarationSaint EtienneGarinand Franois, âgé de 39 ans, se présenta au bureau central. "Une bande d'individus, déclara-t-il avec un aplomb imperturbable, viennent de voler une -trentaine de mille francs"
27 06 190338 ansIncarcrationMaison d'arrét de St EtienneVétements portés l'arrivée
Chemise couleur - Veste, gilet et pantalon noirs -Brodequins
05 07 190338 ansCité dans un articleLyonJournal le peuple de Lyon N° 80
07 07 190338 ansJugement du tribunal57 rue Alsace Lorraine
Saint Chamond
Abus confiance, détourne la somme de 600 frs au préjudice de la bourse de travail de Saint Chamond
Condamné à 6 mois de prison
22 07 190338 ansSortie du tribunalMaison d'arrét de St Etienne25 jours de prison (condamné à 6 mois)
20 09 190338 ansMariage de FranciaSaint Chamondavec Stéphane Marie Gérin
26 04 190439 ansDivorceRive sur GierDivorce la demande de Claudine Seyssel

Mon sosa 666 s’appelle Gabriel

Avec l’arrivée d’Halloween, les Généalogistes se sont animés sur les réseaux sociaux autour du Sosa* 666. A mon tour, je me suis intéressé au mien.  En avais-je un ? Rien de moins sûr car le sosa 666 correspond à la 10ème génération.  J’en ai bien un et il se trouve dans une des lignées maternelles et s’appelle Jean Gabriel.

Jean Gabriel sosa 666 : le nombre du diable* associé au nom d’un Archange*, vous ne trouvez pas ca bizarre ?

Jean Gabriel est né dans les années 1730 à Courcelles en Bassée, Seine et Marne. Ouvrier agricole, il se marie avec Paule Gagnier et décède avant le mariage de son fils en 1782. Pour le moment c’est le dernier ancêtre d’une des lignées maternelles : Bonnet > Robillard > Roux > Gabriel

 

Les archives de Seine et Marne ont mis en ligne les registres de Courcelles en Bassée jusqu’en 1620, une occasion pour en savoir un  peu plus sur mon Sosa 666
Jean Gabriel 666 complet
Jean-Claude
Copyright - Octobre 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

*sources et notes :
- Sosa : en généalogie le Sosa est le numéro identification standard des ancêtres. 
- 666 : voir l'article de sciences et avenir : Sciences et Avenir
- Archange : voir l'article de wikipedia : Wikipedia.org

Outils : Tableau des Archives notariales disponibles

A ce jour, il n’y a que très peu de départements
qui mettent les archives notariales en ligne.

Vous trouverez ci-dessous un tableau qui répertorie toutes les archives actuellement disponibles en France.

Création le 13 juin 2016

(Merci de me prévenir si un lien est rompu)

Mise à jourN° DptDépartementsLien vers siteCommentaires
13/06/20161AinLien vers le siteLe minutier renferme au minimum 6,5 millions d’actes.
13/06/20165Hautes AlpesLien vers le siteSeuls quelques registres ont été numérisés
13/06/20166Alpes MaritimeLien vers le siteCertains fonds sont numérisés
13/06/20167ArdècheLien vers le siteLa mise en ligne se fait de manière progressive
30/06/201612AveyronLien vers le siteActuellement 12 000 registres sur 30 000.
8 000 supplémentaires d'ici 2019
13/06/201617Charente MaritimesLien vers le site2546 notaires
13/06/201621Cote d'orLien vers le site1255-1889
18/06/201623CreuseLien vers le sitePlus de 60 000 pages de 1526 à 1939
18/06/201625DoubsLien vers le siteFormulaire
18/06/201626DrômeLien vers le siteFormulaire
18/06/201631Haute GaronneLien vers le siteTapez "Notaire" dans le formulaire
18/06/201633GirondeLien vers le siteFormulaire
13/06/201634HéraultLien vers le site1,2 million de pages de 1327 à 1814.
13/06/201637Indre et LoireLien vers le siteLes minutes notariales les plus anciennes 1462-1500
13/06/201644Loire AtlantiqueLien vers le siteIndex
13/06/201664Pyrénèes AtlantiquesLien vers le siteFormulaire
13/06/201673SavoieLien vers le siteTabellion (1696-1792)
18/06/201674Haute SavoieLien vers le siteDescriptifs des fonds
13/06/201676Seine MaritimeLien vers le siteDescriptifs et index
13/06/201678YvelinesLien vers le siterépertoires établis entre 1575 et 1899 est consultable en ligne
13/06/201683VarLien vers le siteFormulaire
13/06/201685VendéeLien vers le siteAu 12 février 2016, 316 035 minutes notariales sont consultables sur ce site
13/06/201691EssonneLien vers le siteFormulaire

(Merci de me prévenir si un lien est rompu)

 Jean-Claude

1 2