Guerre 14-18 : Carnet de Poilu – Pages 24 et 25

Carnet tenu par Delesalle G., lors de la guerre 14-18.
page 24 et 25 sur 40.

 Lien vers les pages 22 et 23  –  Lien vers les pages 26 et 27.
page 24-25

 Lien vers les pages 22 et 23  –  Lien vers les pages 26 et 27.

Transcription du texte :

Page 24 (gauche)Page 25 (droite)
Nous le quittons le lendemain
pour être dirigé sur Hagenback
ou nous cantonnons
plusieurs jours. Nous passons
la nuit dans ce village.
Le 26 départ pour Danemarie
petite ville de 5000 habitants.
Le 1° janvier 1916, nous quittons
Danemarie pour Retzwiller
nous y effectuons différents
travaux. Le 4 mars j'apercois
les cigognes sur
l'usine de la tuilerie.
Le 5 Mars 1916, retour à Hagenback
Le 6 mars, je pars en permission
de 6 jours à Eu. Je passe à l'aller
et au retour une demi
journée à Paris, je rentre le 16.
Mars à 11h du matin à Hagenback
ou je retrouve ma Cie. Le 18, travail
aux tranchées de première ligne à
Hagenback, le bois et le village
se trouve bombardé à tout instant.
Le 15 mars 1916 à 6 heures du soir, départ
d'Hagenback pour cantonné à
Retzwiller que nous quittons le
24 pour Belfort. Marche très
fatiguante car il pleut. On nous loge
dans la caserne Bellemanie.
Le 25, embarquement à Belfort,
nous passons par Epinal et
Bar le Duc. Nous débarquons à 1h
du matin pour cantonné à Bussy
Le 27, départ en auto pour cantonné
à Ansemons, village situé aux
environs de Verdun, bombardé

 Lien vers les pages 22 et 23  –  Lien vers les pages 26 et 27.

Copyright - Mars 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources : Archives familiales

Service de notification par émail :
inscrivez-vous pour être prévenu par émail de la parution d'un nouvel article
Nom
Email *

Actes d’état civil en ligne : comment créer des documents de bonne qualité ?

Voir la totalité de l’article (avec le Tutorial)
Téléchargez le tutorial en pdf 

Un logiciel de retouche permet de réaliser des document de très bonne qualité

Un logiciel de retouche permet de réaliser des document de très bonne qualité

Accéder aux documents d’état civil lorsque l’on fait des recherches généalogiques est important. Mais pouvoir y revenir rapidement pour les relire et trouver un détail qui nous aurait échappé, l’est tout autant.

Pour permettre de relire rapidement un acte, quelques sites d’archives proposent des liens directs vers des pages de registre. C’est une bonne solution mais qui oblige d’avoir une connexion Internet. Se pose tout de même la question de la pérennité de ce lien sur une longue période.

D’autres sites proposent le téléchargement de l’acte. Malheureusement, il est très rare d’avoir un document exploitable, c’est à dire lisible. Le phénomène s’accentue avec la longueur du texte. Si ce dernier est long, comme un acte de mariage, il devient vraiment illisible dès qu’on l’agrandit.

Dans un logiciel comme Heredis, la procédure « saisir d’après un acte », si pratique, nécessite l’ajout d’une image d’après le disque dur.  Les services qui nous sont proposés en matière de téléchargement de document ne sont donc pas à la hauteur de nos attentes.

Une solution est donc de prendre en charge soi-même l’archivage avec un logiciel de retouche d’image.
Pour une page A4 avec la copie de 5 calques et leurs raccords, le travail m’a demandé environ 15 minutes. Un temps que je considère comme dérisoire comparé aux heures passées pour trouver un document. Mais au final, il permet de disposer d’un document de bonne qualité et parfois d’une meilleure lisibilité que le registre.

Comment procéder ?

La réponse à cette question va se faire en 4 points :

  1. Le logiciel à utiliser.
  2. Les grandes règles de la retouche d’image.
  3. Le tutorial.
  4. Le résultat comparatif.

Le logiciel

Le premier point est donc de trouver le logiciel de retouche photo qui convienne. Pour ce travail, il doit savoir gérer les 4 éléments suivants :

  1. Les calques (pour l’assemblage de plusieurs parties de l’acte)
  2. Les cadrages (pour les dimensions de l’acte et supprimer les marges)
  3. Les courbes (pour la gestion du contraste).
  4. La netteté (pour l’amélioration la lisibilité)

Personnellement, j’utilise depuis très longtemps Photoshop. Malheureusement, il faut une licence payante. J’ai donc recherché une application gratuite et fiable à vous conseiller. Après plusieurs tests, deux logiciels sortent du lot :

  • TheGimp 2.0 : une application plutôt professionnelle, concurrent gratuit de Photoshop. C’est un logiciel « open Source » très connu, mais peut-être un peu compliqué à utiliser. Il faut le télécharger sur le site officiel (https://www.gimp.org/) pour éviter de tomber sur une mauvaise version. L’application n’est pas très appréciée par Windows 10 qui la bloque car c’est un « open source ». Je suis passé outre sans problème et sans conséquence.
  • Paint.net 4 .09 : une application grand public, simple mais possédant toutes les fonctions nécessaires à notre tutorial. Ce logiciel a été développé avec le support de Microsoft (voir ici), ce qui est un gage de sécurité. Ici aussi, il faut préférer aller sur le site officiel : http://www.getpaint.net/index.html. Sur Windows 7, l’installation est plus longue car le système installe le composant Microsoft Framework.

Ces deux logiciels sont en français.

Aucun de ces deux programmes ne peut rivaliser avec Photoshop, qui reste un système, simple, rapide et performant. Gimp et Paint.net demanderont quelques manipulations supplémentaires, mais le résultat est tout à fait honorable. Le tutorial ci-dessous a été réalisé avec Paint.net 4.09, sous Windows 10.

Les grandes règles de la retouche d’image

Lorsqu’on utilise un logiciel de retouche d’image, il y a deux grandes règles qu’il faut respecter. Ce sont des règles simples et de bon sens, mais que l’on a souvent tendance à oublier :

Plus on modifie une image, plus elle se dégrade. De plus, le problème s’accentue si le fichier est petit. Ce qui est notre cas. Il faut donc éviter toutes les interventions inutiles comme par exemple : la rotation d’image, le changement de taille, trop d’intervention de retouche, l’enregistrement en Jpeg etc.… Gardez toujours le minimum d’intervention possible et sauvegardez une version dans le format du logiciel pour éviter toute compression qui obligerait de recommencer.

De bonnes conditions d’acquisition donneront toujours un résultat bien supérieur à toutes les retouches. Cela veut dire qu’il faut utiliser toutes les fonctions disponibles sur le visualiseur pour améliorer l’image avant de faire une copie d’écran :

  1. Tourner l’image dans le sens de lecture. Ne jamais placer un acte en position horizontale pour obtenir plus de texte. La rotation dans le logiciel de retouche dégradera la lisibilité.
  2. Agrandir le texte en largeur au maximum, même si ce dernier est coupé.
  3. Utiliser le contraste et la luminosité pour améliorer le texte
  4. Ne pas oublier de bloquer les réglages sur le visualiseur pour éviter de les perdre ensuite.


Le résultat comparatif

Vous pouvez comparer ci-dessous les différentes qualités des fichiers :
Le fichier d’origine, document en ligne : cliquez ici
Le fichier proposé au téléchargement par le site d’archive : cliquez ici
Le fichier que j’ai réalisé avec Paint.net : cliquez ici

Résumé du tutorial

  1. Ouvrir le visualiseur et préparer l’acte à copier.
  2. Ouvrir Paint.net et préparer l’application.
  3. Effectuer les copies d’écran et les copier sur Paint.net
  4. Recadrer l’image en ne gardant que l’acte.
  5. Agrandir la zone de travail pour le montage des calques.
  6. Déplacer les calques et effectuer le montage.
  7. Améliorer la lisibilité avec les outils courbes et netteté.

Le tutorial reprend ces 7 points, agrémenté de beaucoup d’explications, de conseils et de copies d’écran. L’ensemble donne un article très long. Vous pouvez accéder à ce tutorial ci-dessous, soit en ligne, soit par téléchargement au format Pdf.


Jean Claude

Copyright - Mars 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources : 
- The Gimp : https://www.gimp.org/
- Paint.net : http://www.getpaint.net/index.html

A la recherche des Vander Oost (2/2 – Belgique)

carte BevereA la suite des recherches françaises qui ont fait l’objet du premier article, j’ai commencé les recherches sur la Belgique avec l’arrière grand-père de Lucienne Vander Oost, Théophile. Celui-ci est né à Bevere (Oudenaarde) le 17 octobre 1849, comme indiqué sur son acte de mariage qui a eu lieu 9 octobre 1875 à Lille.

Théophile Vander Oost
(Marié à Joséphine Brasset)

Acte de naissance
Je le trouve très facilement. Il s’agit du document N°34 de l’année 1849 qui se situe à la page 357 du registre. Il est en Flamand. En dehors du nom des parents, on apprend assez peu d’information :

  • Date de naissance le 17 octobre 1849
  • Père : Pierre Mathieu Vander Oost, agriculteur, 46 ans, né à Bevere
  • Mère : Marie Thérèse Gevaert
  • Témoin 1 : Henri Souesac 26 ans
  • Témoin 2 : Ferdinand Herrebaut 34 ans, Boucher

Pierre Mathieu Vander Oost
(Marié à Marie Thérèse Gevaert)

Je n’ai plus de date précise et pour obtenir des informations sur la génération suivante, je vais partir de l’âge de Pierre Mathieu pour essayer de trouver son acte de naissance en 1803.

Acte de naissance
L’information est exacte. Il est bien né en 1803, et plus exactement le 5 ventose anXI. L’acte se trouve à la page 82 du registre et il est en français. Il contient les informations suivantes :

  • Date de naissance : 5, ventose an11 à 2h30 du matin. (24 février 1803)
  • Père : Pierre Jean Vander Oost, Jardinier
  • Mère : Pétronelle Jacqueminne Syns
  • Témoin 1 : François Vertichel, 26 ans*, cultivateu
  • Témoin 2 : Baptiste Vertichel, 23 ans*, cultivateur

* Il est dommage qu’il soit noté l’âge des témoins et pas celui des parents.

L’acte de mariage est toujours nécessaire dans une généalogie car c’est le document le plus complet, mais là aussi je n’ai pas de date. Pour le trouver, je pars du principe qu’il a pu se marier à partir de l’âge de 20 ans, soit l’année 1823. C’est la date à partir de laquelle je vais feuilleter le registre de mariage pour trouver le document.

Acte de mariage

Acte de Mariage en flamand de Pierre Mathieu Vandr Oost et Marie thérese Gevaert

Acte de Mariage en flamand de Pierre Mathieu Vandr Oost et Marie thérese Gevaert

L’acte est trouvé page 454 du registre, en novembre 1827. Il est écrit en en flamand. Voici les nouvelles indications que ce document contient :

  • Date du mariage : 28 novembre 1827.
  • Maire : Joannes Franciscus De Graye.
  • Marié : Pierre Mathieu Vander Oost, journalier, domicilié à Bevere,
  • Père du marié : Pierre Jean Vander Oost décédé à Bevere le 21 décembre 1813
  • Mère du marié : Petronelle jacqueminne Seyns, décédée à Bevere le 28 août 1824
  • Mariée : Marie Thérèse Gevaert, 27 ans, fileuse, né le 22 mars 1800 à Bevere et domiciliée dans cette ville
  • Père de la mariée : Pierre Louis Gevaert, décédé a Bevere le 15 décembre 1813
  • Mère de la mariée : Marie Sabine De Witter âgée de 50 ans, domiciliée à Bevere
  • Témoins : Ludovic Van Wynsberghe, Ludovic Gevaert, Louis Velghe et Jacob Gevaert

Actes de décès de Pierre Mathieu et Marie Thérèse
Les dates des deux décès étant notées sur l’acte de mariage* du fils, Théophile, les actes seront faciles à retrouver. Les deux documents sont en flamand. Voici les principales données qu’ils contiennent :

  • Pierre Mathieu décède le 8 avril 1862
  • Il est âgé de 59 ans et agriculteur
  • Adresse : 262, domaine Huttegem à Bevere
  • Témoins 1 : Jean Baptiste Santens, journalier, 56 ans, né et domicilié à Bevere
  • Témoins 2 : Angelus Spellers, 44 ans, scieur, né et domicilié à Bevere
  • Marie Thérèse Gevaert est décédée le 20 janvier 1864
  • Elle est âgée de 63 ans
  • Adresse : également 262, domaine Huttegem à Bevere
  • Témoin 1 : Judocus Venskoud, 46 ans, aubergiste domicilié à Bevere
  • Témoin 2 : Ferdinand Herrebaut, 38 ans, domicilié à Bevere

*Le mariage a eu lieu à Lille le 9 octobre 1875 à Lille. (voir ici)

Pierre Jean Vander Oost
(Marié à Pétronelle Jacqueminne Syens)

Pour trouver des informations sur Pierre Jean, le plus simple est de trouver son mariage. Le fils Pierre Mathieu étant né en 1803, le mariage a donc eu lieu avant. Je pars de cette année pour effectuer une recherche dans le registre page par page.

Acte de mariage
Le résultat arrive très rapidement. La cérémonie a eu lieu en 1801 et plus précisément le 30 vendémiaire an X. Par chance, l’acte est en français, voici son contenu :

  • Le mariage a eu lieu le 30 octobre 1801.
  • Pierre Jean était âgé de 68* ans, jardinier et né à Bevere le 4 juillet 1733
  • Il était veuf de Marie Catherine Aisch
  • Fils de Joseph Vander Oost, décédé et de Madeleine De Buere également décédée
  • S’est marié avec Pétronelle Jacqueminne Seyns, âgée de 37 ans, née à Bevere le 5 janvier 1764,
  • Fille de Pierre Seyns, décédé et Joséphine Boonaert, jardinière et demeurant à Bevere.
  • Témoins 1 : Joseph Seyns, 40 ans, demeurant à Bevere, frère de l’épouse, ne sait pas écrire
  • Témoins 2 : Anne Petronelle Seyns, 34 ans, demeurant à Bevere, sœur de l’épouse, ne sait pas écrire
  • Témoins 3 : François Seyns, jardinier, 38 ans, demeurant à Bevere, frère de l’épouse, ne sait pas écrire
  • Témoins 4 : Marie Thérese De Cock, 21 ans, jardinière, demeurant à Bevere,

*On notera la grande différence d’âge entre les mariés : 31 ans

Acte de naissance
Nous arrivons maintenant dans la période où l’église avait en charge l’état civil. Ces actes étaient souvent dépourvus d’information et celui de Pierre Jean, rédigé en latin, ne comporte qu’une cinquantaine de mots. J’apprends donc peu de choses.

Acte de naissance en latin de Pierre Jean Vander Oost

Acte de naissance en latin de Pierre Jean Vander Oost

  • La date du baptême qui est reprise comme date de naissance (4 juillet 1733). En réalité, « Natum heri vesperi » signifiant « né hier soir », Pierre Jean est né le 3 juillet.
  • La confirmation du nom de ses parents
  • Le nom de sa marraine : Maria Vander Oost
  • Le nom de son parrain : Stéphane Debaere.

Joseph Vander Oost
(Marié à Madeleine De Buere)

Continuant toujours avec la même méthode, je recherche le mariage de Joseph et Madeleine en partant de 1733, année de naissance de leur fils. Quelques pages plus loin, la chance me sourit encore. Je trouve l’acte le 12 mai 1731.

Acte de naissance en latin de Joseph Vander Oost

Acte de naissance en latin de Joseph Vander Oost

C’est un acte en latin d’environ 30 mots. Hormis la date, le document ne nous apprend rien. Je peux juste estimer la naissance de Joseph Vander Oost au début du 18ème siècle.

Ma dernière chance pour avancer dans la recherche des Vander Oost est de trouver l’acte de décès de Joseph qui doit se situer après l’an 1733. Heureusement, à Bevere, il existe des tables récapitulatives, sous forme d’index. Pour les décès, c’est un registre classé par ordre alphabétique. La réponse est donc très rapide. Il n’y a qu’un seul Vander Oost : Pierre Joseph. Est-ce la bonne personne ? L’acte de décès me dira que non, il s’agit d’un bébé de 8 jours.

Les recherches sur Bevere s’arrêtent là. Les Vander Oost viennent d’un autre village.

La suite des recherches va devenir longue et compliquée. Comment trouver le village en question ? La question est pour le moment sans réponse.

Les recherches sur les Vander Oost m’ont donc amené en Belgique au début du 18 siècle.

Jean Claude

Copyright - Mars 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources : Archives nationales de Belgique : http://search.arch.be/

Service de notification par émail :
inscrivez-vous pour être prévenu par émail de la parution d'un nouvel article
Nom
Email *


Méthodes et conseils : Recherches généalogiques en Belgique

Première étape

La première étape d’une recherche en Belgique consiste à trouver le site d’archive en ligne de la ville. En ce qui me concerne, mes recherches portent sur la ville de Bevere qui fait partie de la commune d’Audenarde (Flandre-Orientale).

C’est le site des archives nationales qui regroupe l’ensemble des registres. Il se situe à l’adresse suivante:  http://search.arch.be/

Deux points sont importants pour utiliser ce site :

  1. Il faut créer un compte pour accéder aux registres. Dans le cas contraire on n’accède qu’au descriptif des documents.
  2. Il faut cliquer sur un des deux liens situés dans le bas de la page d’accueil, « aperçu des registres d’état civil » ou « aperçu des registres paroissiaux ».

La page s’ouvre ensuite sur la liste de toutes les provinces belges. Il suffit de les sélectionner pour accéder aux différentes villes. Ensuite, le site propose plusieurs liens pour sélectionner le type d’acte :

  • geboorteakten pour les actes de naissance
  • huwelijksakten pour les actes de mariages
  • overlijdensakten pour les actes de décès
Site d'archive de la Belgique -

Site d’archive de la Belgique –

Beaucoup de ces registres sont en flamand. Certains sont en français y compris en Flandre et notamment pour les actes écrits pendant les années républicaines (an V à an XIV), les neufs départements belges ayant été annexés à la France en 1795.

Les points positifs de ces registres sont :

  1. Une écriture lisible.
  2. Les noms et prénoms en marge de l’acte.
  3. Une numérotation fiable qui permet par un petit calcul de trouver immédiatement le début de l’année.

Coté négatif, on trouvera :

  1. Un serveur pas très rapide. Parfois les pages sont longues à s’afficher.
  2. Une organisation des types d’acte peu ou pas respectée. Par exemple pour les registres d’état civil de Bevere, tous les liens arrivent sur un seul et même registre.
  3. Dans un registre, pour retrouver facilement les années et les types d’acte, il est préférable de noter sur son carnet de travail la pagination pour chaque début d’année. Heureusement, la numérotation étant fiable, ce travail est très rapide si vous partez de la fin de registre.

Pour changer de période, vous devez refermez le registre en cours puis cliquer sur le lien qui commence par « Inventaris… » . Il se situe au dessus de la principale fenêtre. Dans le cas contraire, vous retournerez à la page d’accueil.

Plus on va avancer dans le temps plus la compréhension des textes en flamand va devenir difficile. Si les documents permettent de remonter jusqu’au 17ème siècle, il est peu probable que l’on puisse les exploiter, sauf à demander une aide extérieure.

Acte d'état civil en flamand

Acte d’état civil en flamand

Seconde étape

Si vous parlez pas le flamand il est indispensable de se constituer un mini dictionnaire pour avancer dans la recherche  Les actes étant tous écrits de manière identique, avec les mêmes mots, un dictionnaire avec la traduction de chacun d’eux ne sera pas très important: 100 ou 200 mots.

Pour vous aider, vous trouverez ci-dessous un tableau avec la traduction des principaux mots que l’on trouve dans les actes en Flamand.

– Etat civil en flamand –

Traduction des principaux mots flamands

(Téléchargez le tableau : Format Excel Format Pdf)

Mots flamandsTraduction FrancaiseMots flamandsTraduction Francaise
alhiericieen-teun - première
ambtenaar fonctionnairetwee-dedeux - deuxième
arrondissement arrondissementdrie-detrois - troisième
burgemeester mairevier-dequatre - quatrième
dochterfillevijf-decinq - cinquième
geboren naitrezes-desix - sixième
gemmeentecommunezeven-desept - septième
geslacht sexeacht-dehuit - huitième
heden aujourd'huinegen-deneuf - neuvième
huismaisontien-dedix - dixième
jaar année
landbruwer agriculteurelfonze - onzième
mannelik masculintwaalfdouze - douzième
morgens matindertientreize - treizième
namiddad après midiveertienquatorze - quatorzième
natchnuitvijftienquinze - quinzième
oort orientalzestienseize - seizième
oud agézeventiendix-sept - dix-septième
overledendécédéachttiendix-huit -dix-huitième
provincie provincenegentiendix-neuf - dix-neuvième
slachter boucher
vader pèretwintig-tevingt - vingtième
voorlezinglecturedertigtrente
voornaamprénomveertigQuarante
wijlendéfuntvijftigCinquante
woonachtigdomiciliézestigSoixante
zeventigSoixante dix
tachtigQuatre vingt
negentigQuatre vingt dix
JanuariJanvier
FebruariFévrierhonderdcent
MaartMarsduizendmille
AprilAvrilmiljoenmillion
MeiMai
JuniJuinMaandagLundi
JuliJuilletDinsdagMardi
AugustusAoûtWoensdagMercredi
SeptemberSeptembreDonderdagJeudi
OktoberOctobreVrijdagVendredi
NovemberNovembreZaterdagSamedi
DecemberDécembreZondagDimanche

Pour la suite, un dictionnaire Néerlandais / Français sera absolument nécessaire. Il vous permettra compléter ce tableau avec les nouveaux termes que vous trouverez et dont l’orthographe est incertaine.

Jean-Claude

Copyright : Mars 2016 – 
reproduction interdite des textes et photos sans autorisation de l'auteur.

Les sources :
- Site des Archives Nationales de la Belgique : http://search.arch.be/

Service de notification par émail :
inscrivez-vous pour être prévenu par émail de la parution d'un nouvel article
Nom
Email *


A la recherche des Vander Oost (1/2 – France)

Faire part de décès de Pierre Albert

Faire-part de décès de Pierre Albert

Pour commencer les recherches de cette branche, il me fallait un document familial me permettant d’accéder directement à la fin du 19ème siècle, ceux du 20ème siècle étant très souvent inaccessibles en ligne. Heureusement, le faire-part de décès de Pierre Albert a été conservé par la famille. P. Albert est le père de Lucienne, grand-mère maternelle de Joane, qui est décédé en 1949 à l’âge de 71 ans.

Ce document constitue un très bon point de départ, la date de naissance se situant en 1848.

Pierre Albert Vander Oost 

Grâce à la table décennale de Lille, aux archives du Nord , je trouve facilement son acte de naissance : document N° 2631, situé à la page 113 du registre référence 1MiEC350R018. Celui-ci m’apprend que :

  • Pierre Albert est né le 2 juin 1878 à 6h du matin au N°5 de la rue de Wattignies à Lille.
  • Son père Théophile, âgé de 25 ans est né en Belgique à Bevere. Il est Surveillant de Tissage.
  • Sa mère, Joséphine Estève Brasselet est âgée de 23 ans et née à Lille Moulins. Ils habitent ensemble rue de Wattignies.
  • Ont été témoins : Louis Brasselet, 29 ans, Tisserand et Pierre Mayot, 26 ans, peigneur. Tous les deux sont des Oncles de Pierre Albert et résident à Lille.
  • En marge de l’acte, sont notés : son mariage à Lille avec Hortense Léontine Wille le 2 Avril 1904 et son décès à Lille le 19 mars 1949.

L’acte de Mariage :

Possédant la date de son mariage avec Hortense Léontine Wille, le 2 Avril 1904, l’acte sera facile à trouver.

Page 203 du registre de mariage déposé aux Archives de Lille

Page 203 du registre de mariage déposé aux Archives de Lille

Mais attention les actes de 1901 à 1922 ne sont pas sur le site des Archives du Nord mais sur celui des Archives de Lille. Le document de situe à la page 203 du registre de mariage 8E/212 (lien direct). Nous avons ici un beau document d’une page très bien rédigé et parfaitement conservé. Voici ce qu’il nous apprend de nouveau :

  • En 1904 Pierre Albert est Chaudronnier et  habite 15 rue de condé à Lille.
  • A cette date son père Théophile est savonnier et habite Faches-Thumesnil.
  • Sa mère Joséphine Estève Brasselet est décédée à Lille le 14 janvier 1898.
  • Hortense Léontine est née à Lille le 17 septembre 1884.
  • Elle est la fille de Armand Wille 59 ans, tisserand et de Virginie Vanlaecke, ménagère, également 59 ans. Tous les deux habitent Lille.
  • Les témoins de ce mariage étaient :
    1. Vander Oost Louis, 28 ans, journalier, frère de l’époux.
    2. Hertsens Jean-Baptiste, 25 ans, Tisserand, Beau frère de l’époux.
    3. Spillé Théophile, 29 ans, lustreur, cousin de l’époux.
    4. Dubray Henri, Chaudronnier, 24 ans, ami des époux.

Malheureusement, l’acte ne comporte aucune information me permettant de remonter à la génération suivante. Le seul moyen est de trouver le mariage des parents de Pierre Albert.

Informations militaires :
Le faire-part de décès précise qu’il était ancien combattant 14-18. Pierre Albert étant né en 1878, j’aurais du trouver son numéro de matricule sur les recrutements de Lille. Mais il est absent des listes et toutes les autres recherches ont été infructueuses. Il habitait peut-être  une autre ville au moment du recrutement.

Théophile Vander Oost

Acte mariage Téophile Vander Oost et Joséphine Brachet

Acte mariage Théophile Vander Oost et Joséphine Brachet

Théophile et Joséphine se sont mariés dans les années qui précèdent la naissance d’Albert, en 1878. Ici aussi, l’acte est facile à trouver grâce aux tables décennales des Archives du Nord. Le document se situe à la page 366 du registre 5Mi044R239. L’acte de mariage m’apprend beaucoup de choses :

  • La date du mariage : 9 octobre 1875 à Lille.
  • Théophile est né le 7 octobre 1849 à Bevere en Belgique.
  • Il est surveillant de tissage et domicilié 65 rue de Wazemmes.
  • Il demeure à Lille depuis 18 ans.
  • Il est le fils de Pierre Mathieu Vander Oost, décédé à Bevere le 8 avril 1862 et de Marie Thérèse Gevaert, également décédée à Bevere le 20 janvier 1864.
  • Son Aïeule maternelle est Marie Sabine De Witte, décédée à Audenarte en Belgique le 22 février 1848.
  • Tous les autres aïeuls sont décédés sans plus de détail.
  • Il se marie avec Joséphine Estève Brasselet, couturière, née le 22 décembre 1854 à Lille moulins.
  • Elle est la fille de Jean Baptiste Brasselet, surveillant de filature, âgé de 60 ans et Louise Mayo âgée de 54 ans, vivant à Lille.
  • Le mariage a eu lieu en présence de Louis Brachet, 27 ans, tisseur, frère de l’épouse.

Une information importante est notée en marge de l’acte. Une ordonnance du tribunal de Lille rendue le 19 février 1926 stipulant que les parents de Joséphine Estève sont Augustin Adolphe Brachet et Louise Madeleine Maillot et non Jean Baptiste Brasselet et Louise Mayo. L’ordonnance du tribunal devrait donner une explication à ce changement de nom. Malheureusement ces documents ne sont pas encore en ligne. Il faudrait se déplacer à Lille, aux archives du Nord.

Les autres actes :
L’acte de naissance de Théophile va demander une recherche en Belgique sur la ville de Bevere. D’autres pistes se sont également ouvertes en Belgique avec les dates des décès des parents et sa grand-mère maternelle.

Les recherches des Vander Oost sur la Belgique sont en cours et feront l’objet du prochain article.

Jean Claude

Copyright : Février 2016 – reproduction interdite des textes et photos interdite sans autorisation de l'auteur.


Sources : 

Archives du Nord : http://www.archivesdepartementales.lenord.fr/
Archives de Lille : http://archives.lille.fr/

No tags for this post.