Une idée pour relancer sa généalogie : Les anniversaires

Après plusieurs années de recherche et 1200 ancêtres trouvés sur 18 générations, les investigations sont devenues difficiles, beaucoup de temps passé et peu de résultats. Une perte de motivation s’étant installée, j’ai donc décidé de faire un break de quelques mois.

Ensuite, le problème a été de relancer les recherches. Je souhaitais utiliser une nouvelle approche car j’avais un peu tendance à rester toujours sur les mêmes branches de mon arbre généalogique, oubliant les autres. Avec une base de plusieurs centaines d’ancêtres,  des questions se posaient :

  1. De quel ancêtre repartir? Lequel choisir
  2. A partir de quelle génération ?
  3. Quel est la dernière génération d’une lignée disposant d’acte d’état civil ?

Le choix n’est pas toujours simple, La solution est arrivée avec le n° 229 de la Revue française de généalogie. Parmi les idées proposées, celle qui consiste à faire une édition des anniversaires pour le mois en cours m’a séduit.

Dans ma généalogie, je dénombre :

  1. 357 ancêtres avec une date de naissance
  2. 489 ancêtres avec une année de naissance
  3. 348 ancêtre sans aucune date

Pour le mois d’avril, je recense à peine une vingtaine d’individus, une preuve qu’il reste encore beaucoup de travail.

L’avantage de la méthode

Elle crée une sorte de filtre en éditant une liste dont le nombre d’ancêtres est limité. Je vais pouvoir relancer de nouvelles recherches en partant d’une de ces 20 personnes.

Mon choix se porte sur Barbe THUMERELLE car j’ai assez peu d’informations sur elle :

Barbe Thumerelle est une ancêtre (génération 8) des Delesalle.
Elle est née le 2 avril 1778 à Douai de Louis THUMERELLE & Brigitte Joseph FAILLE
Elle s’est mariée à Lille le 6 avril 1807 avec Casimir Joseph TONNELLE.

Ils ont eu un enfant ( et surement plusieurs)

Auguste Pierre Joseph Menuisier
né le 12 juillet 1807 à Lille (59000)
décédé 19 décembre 1868 – Lille (59000)

Je n’ai qu’un seul document, l’acte de mariage. Je vais repartir de ce document pour continuer les recherches.

Le mois prochain, je prendrai quelqu’un née en Mai.

Jean Claude

Copyright - avril 2017 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Acte de mariage de  Barbe Thumerelle avec Casimir Joseph TONNELLE.

 

 

Les anniversaires du mois d’avril

Sur mes 1160 ancêtres, beaucoup de personnes n’ont pas de date de naissance complète. On ne peut donc fêter un anniversaire ce mois-ci que pour 20 d’entre eux.

 

LignéeGénérationNom prénomNaissanceCPVille de naissancePrénom pèreNom mèreDécèsAge 
Bonnet11Charlotte DUCOUTRE1 avril 167880540BougainvilleFrancoisMorel
Delesalle8Barbe THUMERELLE2 avril 177859500DouaiLouisFaille
Bonnet10Charles DEVAUCHELLE2 avril 171080830BouchonPierrePecquez22 02 178474
Bonnet12Urbanne DOLBEAU4 avril 164772800Savigné-sous-le-LudeJeanGirardeau
Delesalle6Josephine TONNELLE7 avril 184859000Lille MoulinsAugusteDecottignie
Montagne8Pierre MONTAGNE7 avril 178159000Lille EsquermesPierre AntoineDerouler29. 04 186079
Bonnet11Pierre MOREAU7 avril 169149490BreilPierreMabileau16 06 174958
Montagne13Guillaume LALOY9 avril 161459000Lille EsquermesLouisLegrand
Bonnet11Renée BOUCHENOIRE9 avril 166972510MansignéPierreLamy
Bonnet10Renée DELAUNAY12 avril 170672800Savigné-sous-le-LudeRenéLudeau
Delesalle8Apoline DUHOMEZ13 avril 180262840LorgiesJean BaptisteLemaire05 01 188886
Bonnet10Geneviève LECLERCQ13 avril 172680830BouchonJean Brailly15 01 177043
Delesalle3Roseline CUVELIER14 avril 182259000LilleLouisBarbion20 03-1952
Bonnet7Francoise L'HEUREUX15 avril 181680510LongJacquesDaussy25 08 187862
Bonnet8Jeanne LEBERT19 avril 178280510LongJacquesMaucler13 01 182240
Bonnet7Marie ROUX19 avril 182077126Courcelles-en-BasséeJeanBrette07 02 186949
Bonnet7Victoire PAILLERET23 avril 181989190Villeneuve-L'ArchevèqueJeanPaullard16 08 186950
Montagne6Angélique DELETOMBE26 avril 183959133PhalempinJean BaptisteBrunet
Bonnet11Marie DUDOGNON27 avril 169077126Châtenay-sur-SeinePhilippeGirard09 04 175262
Bonnet8Martin MORISSEAU27 avril 176437140BourgeuilJacquesGirard16 11 183470

Evernote : Un outil gratuit réellement incontournable pour le généalogiste

Cette page a été vue 1200 fois depuis le 21 déc. 2016

Voila 8 mois que j’utilise Evernote et aujourd’hui encore, je me demande comment je pouvais faire avant.

Mes Anciennes méthodes

J’ai commencé ma généalogie en mars 2013 et rapidement s’est posé le problème du stockage des diverses informations trouvées. Pendant 3 ans, j’ai cherché la meilleure méthode. J’ai tout essayé, le carnet de notes, Excel, Word, le Bloc-note et bien d’autres méthodes. J’avais fini par intégrer le résultat de mes recherches dans Hérédis, le logiciel de Généalogie que j’utilise. C’était la meilleure solution que j’avais trouvé. Pour chaque ancêtre, je créais dans la rubrique « Evènement » une ligne intitulée « Notes sur recherche » puis j’y inscrivais le résultat des investigations.

Mais au final, vu la masse d’informations trouvées, je retombais toujours sur la même problématique :

  • Comment se souvenir des notes que l’on a pris ?
  • Comment les retrouver ?
  • Comment éviter de faire deux fois les mêmes recherches ?

Mes notes dormaient dans un calepin ou dans un fichier. Elle ne me servaient à rien. De plus, si un élément intéressait plusieurs ancêtres, comment faire ? Il aurait fallu que je crée un index, mon problème était donc pratiquement insoluble.

Découverte d’Evernote

Et puis j’ai essayé Evernote. Ce puissant logiciel a réglé tous mes problèmes et m’a donné un réel confort de travail. Il est devenu l’élément central de ma généalogie, une vrai plate forme de travail.

 

 

Schéma N°1 – Mon interface Evernote – Double cliquez sur l’image pour l’agrandir

Evernote permet de créer des notes pouvant intégrer des textes, des tableaux, des liens, des photos ,des Pdf et bien plus encore.
– Une famille de notes peut être rassemblée dans un carnet.
– Une famille de carnets peut être rassemblée dans une « Pile », terme utilisé par Evernote pour nommer un ensemble de carnets.
– Enfin, chaque note peut disposer de plusieurs mots clé, cette dernière fonction étant le point fondamental du système.
La capacité générale est de 250 carnets, 100 000 notes et 100 étiquettes par notes.

Je peux donc faire une note par ancêtre sur 16 générations, chacune rassemblant tout l’historique d’une recherche. L’intégration des divers liens dans ce document permettra d’accéder :

  • Aux dossiers ou fichiers stockés en local ou sur le Cloud.
  • Aux pages des divers registres situées sur le net.
  • A des sites web.
  • Aux autres notes du logiciel, c’est à dire en lien avec un autre ancêtre.
  • Aux diverses photos.
  • Aux Pdf.
  • Etc.

Le schéma N°2 montre la puissance de la plate forme. Au centre, se trouve le tableau de recherche classé par ville. Sur chaque ligne j’ai inscris la référence du registre sur lequel j’ai travaillé, un lien vers le dossier local qui contient la copie des actes trouvés et un lien vers les archives départementales

Mon Organisation

Voici quelques exemples de notes que j’ai mis en place:

  1. Un document de recherche sur un ancêtre contenant avec les liens menant à toutes les ressources dispersées sur le web ou sur le disque dur local.
  2. La même chose pour un patronyme si la masse d’informations de cette lignée n’est pas importante.
  3. Un historique de recherche sur un département. Un tableau par ville ou village me permet de lister tous les registres consultés avec un lien vers le dossier contenant tous les actes trouvés. (voir schéma N°2 ci dessus)
  4. Les lignes de vie par ancêtre reprenant tous les événements qui ont eu lieu durant sa vie.
  5. Une « Pile » de Carnet pour chacun des patronyme de mes 8 arrière-grands parents. Cette méthode me permet de diviser par 8 ma généalogie.
    1. Chaque pile contient un carnet par patronyme de cette lignée.
    2. Chaque carnet contient des notes sur chacun des ancêtres comme expliqué plus haut.
  6. La liste des sites web que j’utilise. J’effectue des copies de pages complètes avec l’outil Web Clipper. Tous les liens de la page sont actifs et peuvent être utilisés.
  7. Un carnet « Mail » dans lequel sont copiés tous les courriers échangés.
  8. Un Carnet « Presse » dans lequel sont répertoriés toutes les versions numériques de la Revue Française de Généalogie ainsi que divers articles.
  9. Une pile de carnets dans laquelle je stocke toutes les données générales. (Histoire, Traduction, Technique, Forum etc)
  10. Une pile de carnets  » Etats civils  » dans laquelle je stocke des copies d’actes secondaire nécessitant un commentaire particulier.
  11. Une pile de carnets pour la préparation de mes articles pour mon blog.
Les étiquettes

Les étiquettes sont le point essentiel de tout ce système. Pour que l’outil de recherche soit performant et que l’information soit immédiatement disponible, il faut mettre en place un minimum de quatre étiquettes par note. Par exemple, pour un acte notarial qui retrace la vente de biens, les étiquettes peuvent être : Notarial – Vente de bien – Patronyme 1 – Patronyme 2 – XVIII ème siècle – Lille – Archives du Nord.

Il est primordial de prendre le temps de renseigner ces étiquettes. La Plate forme est alors indexée, l’outil devient d’une efficacité redoutable.

Aujourd’hui

Je travaille maintenant sur 3 logiciels. Evernote, Hérédis et Word-Press.

  1. Evernote est l’élément central. Il reçoit toutes les informations que je récolte au fil de mes recherches, qu’elles soient avérées ou non.
  2. Heredis reçoit les informations vérifiés et incontestables.
  3. Word-Press reçoit mes articles et gère mon blog sur mon serveur.

Vous le voyez, en huit mois, ma plate-forme est déjà importante. Elle comprend 10 Piles de carnets, 41 carnets, 294 notes et 71 Étiquettes.

La version gratuite me convient parfaitement. Avec 250 carnets possibles, la capacité est inférieure à ma base Heredis qui en comporte 300. Mais beaucoup de ces noms de famille ne représentent qu’une personne et ne justifieront pas la création d’un carnet. Avec 100 000 notes, le logiciel peut stocker la totalité des mes ancêtres sur 17 générations. J’ai beaucoup de marge car ma base Héredis ne compte actuellement que 1200 personnes et environ 300 noms de famille.

Les points négatifs

Tout n’étant pas parfait, le logiciel me pose un problème « sérieux » lié à la perte malencontreuse de données. Deux situations peuvent provoquer des dégâts irréversibles :

  1. * Une erreur de frappe sur le clavier qui n’a pas été immédiatement annulé par Ctrl + Z (un texte surligné et effacé)
  2. Parfois un conflit sur deux copies d’une même note peut se produire lorsque, comme moi, on utilise deux postes, un portable et une station. Si une note est modifiée avant que la synchronisation n’ai été effectuée, il y a conflit entre les deux versions (1 version par PC) et souvent perte de données.

Pour éviter ce problème, Evernote propose l’option Premium, une version payante qui propose un historique de saisie de la note. Pour ma part, j’ai trouvé une autre solution. Une fois que j’ai travaillé sur une note importante, avant de fermer l’application, je crée une copie.

Jean-Claude

 

Copyright - Décembre 2016 -
Reproduction des textes et des photos interdites sans l'autorisation de l'auteur

Sources :
- Evernote : https://evernote.com/intl/fr/
- Heredis : https://www.heredis.com/
- Word Press : https://fr.wordpress.com/create/

Méthode – Recherche d’un acte de mariage : ne jamais désespérer !

Dans la généalogie, l’acte de mariage est le document le plus important car le plus complet et le plus fiable. C’est le seul document qui puisse permettre de continuer les investigations sans se tromper d’individu.

Concernant Désiré Léon Caron et Christine Hortensia Desmarest, mes arrières Grands-Parents, je n’avais pas cet acte. J’étais à sa recherche depuis 2 ans, sans grand résultat.

Au départ, ma seule information était le lieu de naissance de ma grand-mère, Yvonne Henriette Léonie Caron : Les Essarts Le Roi.
Hortensia et Léon, ses parents, avaient donc vécu dans ce village, mais les recherches montraient qu’ils ne s’étaient pas mariés là, ni même dans les communes des alentours.

Extrait mariage Bonnet x Caron

Le recensement du village en 1906 me donnera les lieux de naissance : Bussy Les Poix pour Léon et Pont-Rémy pour Hortensia, dans la Somme. Mais là non plus,  aucun mariage dans les registres, l’acte est introuvable.

Recensement Saint hubert - 1906 -Caron Desmarest

Avec le nom de leurs villages d’origine, il me sera facile de trouver les actes de naissance puis de continuer la recherche des différents ascendants. Mais le doute subsistait toujours. Chez nos ancêtres, Il y a beaucoup personnes portant les mêmes noms et prénoms. Une erreur de personne est toujours possible et dans ce cas la généalogie aurait été fausse.

Très récemment, les archives de la Somme ont mis en ligne les registres matricules de recrutement militaire. J’y trouve la fiche de Léon. Elle indique, non seulement, son parcours militaire mais aussi les différentes adresses où il a séjourné. Une piste apparaît : Il  a vécu à Salouël, petit village de la banlieue d’Amiens.

Fiche militaire Caron Désiré

Cette fois-ci, l’acte de mariage est dans les registres. Un document très complet qui inclut des informations sur les parents et grands parents des mariés, ce qui est très rare. Il aurait été dommage de passer à coté de cette archive.

Il ne faut donc jamais désespérer !

Document complémentaire:
L’acte de mariage complet de Léon Caron et Hortensia Desmarest